[L’industrie c’est fou] Un ingénieur construit un exosquelette géant pour inspirer un nouveau sport, le mech racing

Les sports mécaniques pourraient un jour intégrer une catégorie "exosquelette". Dans une vidéo publiée en janvier, un ingénieur présente prosthesis : une gigantesque machine en acier à piloter de l'intérieur.

Partager
[L’industrie c’est fou] Un ingénieur construit un exosquelette géant pour inspirer un nouveau sport, le mech racing
Malgré un poids de 3 500 kilos et une hauteur de 4,2 mètres, le robot imposant pourrait avancer à une vitesse de 30 km/h.

Assisterons-nous un jour à des courses endiablées entre des exosquelettes géants pilotés par des athlètes ? Un ingénieur canadien tente en tout cas de populariser cette discipline baptisée “mech racing”. Dans une vidéo publiée fin janvier, Jonathan Tippett présente sa gigantesque machine.

3 500 kilos pour une vitesse de pointe de 30 km/h

Baptisée Prosthesis (“prothèse” en français), l’exosquelette repose sur quatre pattes. Sa structure se compose de tubes en acier “chromoly”, un matériau plus résistant que l’acier traditionnel et qui repose notamment sur un alliage de chrome et de molybdène. Côté alimentation, la machine repose sur une batterie lithium-ion de 36 kWh.

Malgré un poids de 3 500 kilos et une hauteur de 4,2 mètres, le robot imposant pourrait avancer à une vitesse de 30 km/h. Il est présenté comme un véhicule tout-terrain même s’il évolue sur des surfaces relativement planes dans les vidéos diffusées par l’ingénieur.

Système de retour haptique

Basé à Vancouver (Canada), Jonathan Tippett a passé treize ans à développer, construire et tester Prosthesis avec le soutien de l’université de la Colombie-Britannique et de nombreux sponsors industriels (Aegis Finishing, Hyrdaforce, Klassen Hydraulics, Schaeffler, Unirope…). Spécialisé dans l’ingénierie mécanique, il est également le pilote de cet exosquelette.

Le robot géant est incapable de se mouvoir en autonomie. Ses déplacements reposent sur des systèmes de contrôle gérés à l’intérieur même de la structure. Ces systèmes intègrent une technologie de “retour haptique” qui permet d’améliorer l’interaction homme-machine (les systèmes haptiques reproduisent les sensations de toucher, notamment grâce à des surfaces tactiles comme sur les écrans de smartphones ou les manettes de jeu vidéo).

Un partenariat avec l’entreprise américaine Furrion

Les exosquelettes font leur apparition dans certaines entreprises industrielles, par exemple pour aider les salariés dans des tâches logistiques. Ici, Jonathan Tippett a volontairement bâti une machine démesurée et peu adaptée à un environnement professionnel. Guinness World Records a d’ailleurs attribué à Prosthesis le record du plus gros exosquelette tétrapode.

À terme, Jonathan Tippett imagine la création d’un nouveau sport mécanique centré autour des courses de tels exo-squelettes. Le projet Prosthesis a également abouti à un partenariat avec l’entreprise américaine Furrion et à la création de la branche Furrion Exo-Bionics pour poursuivre le développement de cette technologie.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 04/07/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

34 - ACM HABITAT

Concours européen de maîtrise d'oeuvre pour l'opération de 48 logements environ ZAC Roques-Fraisse

DATE DE REPONSE 09/01/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS