[L'industrie c'est fou] Quand l'intelligence artificielle permet de compléter la Dixième symphonie inachevée de Beethoven

La Dixième symphonie inachevée de Beethoven est aujourd'hui une œuvre complète... Grâce à la collaboration des musiciens et de l'intelligence artificielle. Extrait à écouter.

Partager
[L'industrie c'est fou] Quand l'intelligence artificielle permet de compléter la Dixième symphonie inachevée de Beethoven
Une équipe de musiciens, historiens et scientifiques a complété les parties manquantes de la Dixième symphonie de Beethoven.

Il est venu le temps où les oeuvres inachevées d’artistes décédés trop tôt pourront devenir des œuvres complètes. Et ceci grâce à l’intelligence artificielle (IA). L’expérience a été réalisée sur l’un des plus éminents compositeurs de musique classique et précurseur de la période romantique : Ludwig van Beethoven. Décédé en 1827 à l’âge de 56 ans, il a laissé derrière lui quelques esquisses de sa Dixième symphonie, qu’il n’aura jamais eu le temps de finir. Près de deux siècles plus tard, une équipe de musiciens, compositeurs, d’historiens et de scientifiques en informatique a terminé le travail pour lui.

Inculquer la créativité de Beethoven à l’IA

Le projet de reconstitution de la Dixième symphonie de Beethoven a démarré au début de l’année 2019, porté Matthias Röder, le directeur de l’Institut Karajan. Basé à Salzburg en Autriche, cet établissement est dédié aux technologies de la musique, dont l’IA. Röder a constitué une équipe pour rassembler les écritures – très éparses – de la Dixième symphonie de Beethoven et imaginer les parties manquantes en restant le plus fidèle au style du compositeur.

Cependant, l’IA avait trop peu d’éléments de partition pour générer un morceau complet. Il a donc fallu inculquer le processus créatif de Beethoven en revisitant ses précédentes œuvres ! L’IA a analysé comment les motifs musicaux construisaient les symphonies, comme par exemple la déclinaison des quatre notes mondialement connue de la Cinquième symphonie.

Deux mouvements de vingt minutes

En combinant le travail de l’IA et des musiciens, un premier échantillon de la Dixième symphonie a pu voir le jour avec une version pour piano en novembre 2019. L’extrait a été joué devant des journalistes, des musicologues et des experts de Beethoven qui devaient déterminer quelles parties étaient originales ou reconstituées. Le leurre était parfait. Ce test a été réitéré en arrangeant la partition pour un quatuor à cordes. Même résultat.

Après 18 mois de travail, les deux mouvements de 20 minutes de la Dixième symphonie étaient achevés. La dernière étape pour l’IA consistait à arranger la partition pour orchestre, c’est-à-dire attribuer une partition à chaque instrument de l’orchestre symphonique. Le résultat final sera dévoilé le 9 octobre 2021, jour de la première mondiale prévue à Bonn en Allemagne. En attendant, il est possible de faire revivre le compositeur allemand grâce à un extrait de quelques minutes de la Dixième symphonie aujourd’hui achevée.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

89 - OFFICE AUXERROIS DE L'HABITAT

Diagnostics techniques immobiliers ( agence nord / secteur 1)

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS