[L'industrie c'est fou] Premiers tests réussis pour SpinLauch, la start-up qui veut catapulter les satellites

La start-up américaine SpinLauch veut révolutionner la façon dont les satellites sont envoyés dans l'espace grâce à sa catapulte électrique, dont le premier test a été mené avec succès fin octobre. Décrié par de nombreux spécialistes, ce projet a néanmoins récolté 110 millions de dollars d'investissements.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L'industrie c'est fou] Premiers tests réussis pour SpinLauch, la start-up qui veut catapulter les satellites
Pour devenir viable, ce dispositif devra faire preuve d'une précision d'orfèvre.

Pour détrôner les géants du secteur aérospatial, SpinLauch mise sur la même arme que celle utilisée par David pour vaincre Goliath : la fronde. Fondée en 2014, la start-up américaine a en effet pour ambition de placer des satellites en orbite grâce à un système proche de la catapulte. Celui-ci prend aujourd'hui la forme d'un disque rotatif de 50 mètres de haut, composé d'un tambour central dont le balancier électrique est capable d'atteindre 450 tours par minute.

Ce prototype à l'échelle 1/3 par rapport au projet final a permis aux équipes de SpinLauch de mener un premier test fin octobre dans le désert du Nouveau-Mexique (Etats-Unis). Grâce à son énergie cinétique de rotation, le dispositif est parvenu à propulser un projectile de trois mètres de haut à plusieurs milliers de kilomètres à l'heure. D'après le fondateur de l'entreprise, cette innovation pourrait réduire la consommation de carburant par quatre par rapport aux lanceurs traditionnels, et les coûts par dix. Côté écologie, la balance semble également pencher du côté de la fronde géante, car l'impact carbone des fusées s'avère souvent désastreux.

Soutenue par Google et Airbus

La start-up a pour objectif de pouvoir transporter à terme jusqu'à 200 kg de charge utile, ce qui lui permettrait de partir à la conquête du marché florissant des microsatellites. Un secteur qui pourrait bien se révéler hyper compétitif dans les prochaines années, de nombreuses start-up cherchant à obtenir leur part du gâteau. Mais grâce à l'originalité de son concept, SpinLauch part avec une longueur d'avance : elle a déjà récolté 110 millions de dollars (97 millions d'euros) auprès d'investisseurs prestigieux, tels que Google ou Airbus.

Malgré le succès des premiers essais, ce projet loufoque continue à susciter les railleries des sceptiques. Comme le soulignent certains spécialistes, le dispositif requerra une précision d'orfèvre pour devenir viable, et le matériel électronique devra supporter une accélération latérale de près de 10 000 G ! De quoi réduire un Thomas Pesquet en compote s'il optait pour SpinLauch pour retourner dans l'espace. La pépite assure cependant avoir déjà éliminé « 90% des risques » et prévoit environ 30 vols d'essais suborbitaux supplémentaires au cours des huit prochains mois pour peaufiner sa fronde.

1 Commentaire

[L'industrie c'est fou] Premiers tests réussis pour SpinLauch, la start-up qui veut catapulter les satellites

Yvan
19/11/2021 11h:15

Est-ce qu'on peut s'en servir pour donner de l'élan à un pigeon ?

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS