[L'industrie c'est fou] La poignée de porte auto-nettoyante pour stériliser les lieux publics

Après les objets connectés, les objets vivants ? Il y a quelques mois, la James Dyson Foundation récompensait le projet hongkongais d'une poignée de porte auto-nettoyante. A l'heure de la pandémie de Covid-19, cette innovation pourrait se révéler très utile.

Partager
[L'industrie c'est fou] La poignée de porte auto-nettoyante pour stériliser les lieux publics
La poignée de porte auto-nettoyante a été conçue par deux jeunes diplômés de Hongkong.

Alors que la date de fin de confinement va se rapprocher, il va bien falloir penser à l'après. Le retour au travail dans des lieux collectifs, les transports publics au quotidien... Mais face au Covid-19, comment imaginer toucher à nouveau et sans crainte les poignées de porte des toilettes, les barres dans les bus, métros ou tramways ? L’innovation pourrait venir à notre secours. Le 19 septembre 2019, la fondation James Dyson avait en effet récompensé, dans le cadre d'un concours de design destiné aux étudiants et aux jeunes diplômés, le projet d’une poignée de porte auto-stérilisante.

Elle a été conçue par deux diplômés de l’université chinoise de Hong Kong, Sum Ming Wong et Kin Pong Li. A l'époque où l'on ne parlait pas encore du Covid-19, le contexte de son invention était déjà lié à une épidémie. Dans les années 2000, le syndrome respiratoire aigu sévère lié au coronavirus (SRAS) avait infecté 8000 personnes à travers le monde et provoqué la mort de 700 personnes, principalement en Chine et à Hong Kong. La transmission de cette maladie par contact avait facilité son expansion.

Les poignées de porte représentent de véritables nids à bactérie. Or, les solutions de nettoyage chimique manquent d’efficacité selon les deux diplômés. En conséquence, ils ont développé un objet qui utilise la lumière pour se stériliser de façon continue.

Un revêtement photocatalytique sur la poignée

En réalité, la poignée est un tube de verre recouvert d’un “revêtement photocatalytique”, c’est-à-dire un semi-conducteur capable de s’activer grâce à la lumière. Ici, ce revêtement est fabriqué avec du dioxyde de titane réduit en poudre. Lors de son activation, le revêtement permet de décomposer les bactéries présentes sur la barre. D’où vient la lumière ? La poignée est équipée d’un générateur qui convertit l’énergie cinétique en rayons UV avec les ouvertures répétées de la porte.

Selon les designers, la poignée de porte innovante a détruit 99,8% des microbes lors de tests menés en laboratoire. À terme, ils souhaitent commercialiser leur solution en ciblant tout particulièrement les lieux publics avec de plus grands risques de contagion : centres commerciaux, hôtels, hôpitaux et toilettes.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Consultant Transition Energétique du Maritime (F/H)

BUREAU VERITAS - 19/01/2023 - CDI - Nantes

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEAL DE MAYOTTE

Le transport des personnels de la DEAL de Mayotte.

DATE DE REPONSE 22/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS