[L’industrie c’est fou] L’Arabie saoudite veut construire une ville gigantesque étirée sur 170 kilomètres

L'Arabie saoudite a dévoilé un projet démesuré de ville linéaire sur 170 kilomètres au Nord-Ouest du pays. Cet ensemble urbain censé incarner la ville du futur se veut sans émissions de CO2 et sans voiture.

Partager
[L’industrie c’est fou] L’Arabie saoudite veut construire une ville gigantesque étirée sur 170 kilomètres
Le prince Saoudien Mohamed ben Salman présente en personne le projet The Line.

Le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, a récemment dévoilé son projet fou de construire une ville suivant une ligne droite de 170 kilomètres, au Nord-Ouest du pays. Appelé The Line, cet ensemble urbain se veut complètement neutre en carbone et affiche des objectifs technologiques dignes de la science-fiction.

Relier un bout à l’autre en 20 minutes

The Line ne prévoit pas de voiture sur sa gigantesque artère dans le but d’éliminer la pollution urbaine. Tous les commerces essentiels seront accessibles en moins de cinq minutes de marche. Pour se déplacer sur The Line, les habitants auront quand même accès à des transports situés au sous-sol, abritant un métro et des trains. La mobilité prévue dans cette ville constitue un projet ambitieux puisque la vitesse des transports permettra de relier un bout à l’autre des 160 kilomètres de ligne en 20 minutes, grâce à une vitesse de 500 km/heure. En plus de cette prouesse, le prince promet que les moyens de transport seront sûrs et propres.

Ensemble de modules

Cette giga-ville sera plus précisément constituée de plusieurs petites villes ou « modules », reliés par l’axe des transports. Les bâtiments seront neutres en carbone et alimentés par une énergie propre. Sous la ville, juste au-dessus des transports est prévu un niveau dédié aux services. Il est prévu que The Line abrite un million de personnes.

Illustration : capture d'écran YouTube "What is THE LINE ?" - Neom

Le projet The Line se situe dans la région de Neom, une entité nouvellement créée en 2017 par l’Arabie Saoudite qui entre dans le projet Vision 2030 du pays. Cette région frontalière avec la Jordanie et l’Egypte prévoit d’être entièrement alimentée en énergies renouvelables grâce à des panneaux solaires et des parcs éoliens. 95% des terres de Neom seront par ailleurs protégées. Le coût de ce projet dont The Line fait partie est estimé à 500 milliards de dollars. Il sera financé par le fond souverain saoudien selon Al Arabia.

L’intelligence artificielle omniprésente

Autre promesse de cette ville du futur : l’usage massif de l’intelligence artificielle (IA). Les développeurs de The Line ont déclaré dans un communiqué que les communautés seront « cognitives » et alimentées par l’IA, qui « apprendra continuellement des moyens prédictifs pour faciliter la vie. » Ils ajoutent que 90% des données disponibles seront exploitées pour améliorer les capacités des infrastructures, quand seulement 1% sont utilisées actuellement dans les villes intelligentes.

La construction de ce chantier monumental de The Line doit commencer au premier trimestre 2021.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 04/07/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

91 - Palaiseau

Prestations de curage, de vidange et d'entretien des installations et réseaux divers de l'Ecole Polytechnique

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS