[L'industrie c'est fou] En Allemagne, une éolienne à deux têtes pour repousser les limites de l’éolien offshore

Les entreprises allemandes EnBW et Aerodyn veulent inventer une nouvelle formule pour l’éolien en mer : deux turbines, une seule plate-forme flottante. Elles ont installé le 2 juin un prototype de leur technologie.

Partager
[L'industrie c'est fou] En Allemagne, une éolienne à deux têtes pour repousser les limites de l’éolien offshore
Le prototype d'éolienne flottante a été installé dans une gravière inondée près de Bremerhaven (Allemagne).

Comment réduire les coûts... mais aussi les limites de l’éolien en mer ? Moins de flotteurs, plus de turbines, tel est le credo du projet présenté le 2 juin par l’énergéticien allemand EnBW en partenariat avec Aerodyn, une société d’ingénierie: le prototype Nezzy2, avec deux éoliennes reposant sur une seule plate-forme flottante.

Repousser les limites de l’éolien offshore

Avec une hauteur de 18 mètres, cette étrange éolienne représente seulement une maquette à l’échelle 1:10 du projet imaginé par EnBW. La structure a été installée dans une gravière inondée près de Bremerhaven (Allemagne). Les deux turbines disposées en “Y” sont soutenues par une fondation flottante partiellement immergée. Celle-ci “s’aligne automatiquement avec la direction du vent et est amarrée par six chaînes à des ancres au fond de l’eau”, complète EnBW dans un communiqué (voir le timelapse du chantier ci-dessous).

Là où est installée l’éolienne, la profondeur de l’eau s’élève à 10 mètres. “Ce qui correspond à 100 mètres de profondeur à l’échelle réelle”, explique EnBW. Pour des contraintes économiques ou techniques, l’éolien en mer flottant dépasse rarement une eau profonde de 50 mètres. Une contrainte qui limite les zones possibles d’installation. L’objectif d’EnBW est donc de repousser cette limite.

“Les deux turbines doublent le rendement par fondation flottante. En raison des deux turbines adjacentes, le point d'attaque du vent est bien plus bas qu'avec une seule grande turbine. Cela donne au modèle une plus grande stabilité dans l'eau”, détaille l’entreprise allemande qui loue le potentiel de sa technologie.

Une éolienne à l’échelle réelle en 2021

Les tests menés à Bremerhaven resteront limités. Ici, la maquette ne sera pas soumise aux caprices des vagues et des courants. Dès l’été 2020, EnBW et Aerodyn espèrent expérimenter leur prototype en Mer Baltique. L’électricité produite ne nourrira pas le réseau mais elle permettra aux deux entreprises d’évaluer le potentiel de la technologie pendant plus de deux mois. La prochaine étape est prévue pour la fin de l’année 2021 : tester une éolienne de 15 mégawatts à l’échelle 1:1 au large de la Chine.

D’ici 2025, EnBW souhaite investir 5 milliards d’euros dans les énergies renouvelables et espère compter un portefeuille de projets éoliens de 3 500 MW sur terre et en mer. Elle indique s’intéresser tout particulièrement au marché français de l’éolien en mer à travers sa filiale Valeco.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - TSINGONI

MISE EN OEUVRE D'UN DISPOSITIF DE VIDEOPROTECTION URBAINE.

DATE DE REPONSE 08/01/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS