Technos et Innovations

[L’industrie c’est fou] Disney cherche à reproduire le regard humain avec un robot effrayant

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Vidéo Ce robot va vous faire de l'oeil. Il a été présenté en octobre par des chercheurs américains de The Walt Disney Company dans l'espoir de reproduire le regard humain et ses mystères.

[L’industrie c’est fou] Disney cherche à reproduire le regard humain avec un robot effrayant
Cet animatronique peut vous lancer un regard désapprobateur si vous le dérangez dans sa lecture.
© DisneyResearchHub / YouTube

Les automates des parcs d’attraction déclenchent chez vous une peur irrationnelle ? Attention, The Walt Disney Company récidive. Un groupe de chercheurs de l’entreprise américaine a dévoilé en octobre un robot qui risque de terroriser les enfants. La création sert en fait un objectif plus noble : mieux imiter le regard humain.

Un regard, élément essentiel pour créer l’illusion de la vie

“Pour produire des spectacles immersifs et authentiques, les systèmes animatroniques doivent créer l'illusion de la vie. Dans la poursuite de cet objectif, nous nous concentrons ici sur un seul signal social : le regard”, écrit l’équipe derrière le projet qui compte plusieurs ingénieurs de Disney Research. Les chercheurs américains rappellent à juste titre que l’expression des yeux traduit la sincérité, l’intelligence, la conscience ou encore la fiabilité d’une personne.

Pour reproduire ce miroir de l’âme, les chercheurs se sont appuyés sur un buste “Audio-Animatronics”, une plate-forme robotique conçue par Disney pour ses complexes touristiques. Une caméra a également été montée sur le torse de la machine pour détecter les personnes dans son environnement immédiat.

Du coup d’oeil aux mouvements imperceptibles

Côté logiciel, l’architecture du robot s’appuie notamment sur un “score de curiosité”. Celui-ci varie selon les stimuli enregistrés par la caméra : la proximité d’une personne, la position de ses bras et la vitesse de ses mouvements. Doté d’une “bibliothèque de comportements”, l’animatronique réagit en fonction de l’importance du score de curiosité.

Son attitude est censée simuler celle d’une personne en pleine lecture. Le robot peut donc simplement vous jeter un coup d’oeil en cas de faible curiosité, si des passants se trouvent à distance. Il peut également aussi vous lancer un regard désapprobateur si vous le perturbez dans sa lecture.

Le logiciel reproduit des mouvements plus imperceptibles : les yeux qui se soulèvent légèrement au rythme des respirations et même le mouvement saccadé des yeux lorsqu’ils dévisagent un interlocuteur. “Pour nos actions de regards mutuels (regarder et s'engager), les yeux saccadent, au hasard, entre trois points formant un triangle sur une personne d'intérêt : les yeux et le nez”, écrivent les chercheurs qui semblent s’aventurer sur les terres de l’intime.

Hautement poétique, ce sujet de recherche pourrait contribuer à améliorer les interactions personne-machine. Évidemment, ces travaux suggèrent des applications dans le secteur du divertissement et des parcs à thème. On peut également imaginer des cas d’usage pour les robots conversationnels ou interactifs.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte