Technos et Innovations

[L'industrie c'est fou] Des lunettes de réalité augmentée pour... les chiens renifleurs

Sylvain Arnulf ,

Publié le

Le soldat de demain sera connecté... ou ne sera pas. Cela vaut pour les humains "augmentés"... comme pour leurs compagnons à quatre pattes.

[L'industrie c'est fou] Des lunettes de réalité augmentée pour... les chiens renifleurs
L'armée américaine veut équiper ses chiens renifleurs de lunettes en réalité augmentée.
© US Army

L’armée américaine s’appuie depuis longtemps, en plus de ses soldats humains, sur des chiens de guerre. Le récit national en fait même des héros, à l’image de Stubby, chien le plus décoré de la Première guerre mondiale, qui a même eu droit à son biopic sur grand écran. Et comme l’armée, sur terre, sur mer, dans l’air et désormais dans l’espace, se nourrit de plus en plus de hautes technologies, il en va de même pour les soldats à quatre pattes.

Un laboratoire de R&D de l’Armée de Terre explore ainsi la possibilité d’équiper les chiens renifleurs (d’explosifs ou de matières dangereuses) de lunettes à réalité augmentée. Gadget ? Pas totalement. Aujourd’hui, les chiens de travail militaires sont généralement dirigés par des signaux manuels ou des pointeurs laser. Les deux techniques exigent du maître de se trouver à vue ou à proximité de l’animal, ce qui le met en danger (en plus de l'animal). La communication audio, utilisant une caméra et un talkie-walkie placé sur le chien, est également utilisée, mais les ordres verbaux peuvent être source de confusion.

Un prototype sans fil

Il est donc envisagé d’équiper l’animal d’une caméra, permettant à son instructeur d’observer ce qu’il voit en temps réel, mais surtout de lunettes à réalité augmentées, permettant de le guider visuellement à distance. Le prototype a été conçu par la start-up de Seattle Command Sight. Le premier prototype est câblé, ce qui permet de garder le chien en laisse, mais les chercheurs travaillent à le rendre sans fil lors de la prochaine phase de développement. "Nous avons encore du chemin à parcourir du point de vue de la science fondamentale et du développement", estime le porteur de projet, le Dr. A.J. Peper, fondateur de la start-up, qui a expérimenté l’outil avec son rottweiler, Mater. Il reste notamment beaucoup de travail sur la compréhension de la vision et de la cognition canine.

Command Sight travaille maintenant avec les forces spéciales de la marine pour construire des prototypes qui seront testés sur leurs chiens de travail militaires. Chacun des futurs porteurs des lunettes fera l’objet d’un scan 3D pour savoir où placer très précisément les composants optiques et électriques.

Le signal est clair : l’armée américaine n’envisage pas, en tout cas, de remplacer ses soldats canins par des soldats robotiques comme le Spot de Boston Dynamics, dans un futur proche...

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte