[L'industrie c'est fou] Cette start-up imagine un avion sur le même principe qu'un ventilateur Dyson

Cet avion imaginé par une startup américaine ne dispose pas d'hélice, ni de pale mais d'un "système de propulsion fluidique". Cette technologie aurait l'avantage d'être particulièrement silencieuse...

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[L'industrie c'est fou] Cette start-up imagine un avion sur le même principe qu'un ventilateur Dyson

Outre-Atlantique, les ingénieurs d’une startup, Jetoptera, ont imaginé un étrange objet volant à décollage et atterrissage (e-VTOL) dépourvu d’hélice et de pales. Pour se propulser, le « J2000 » utilise un « système de propulsion fluidique » à l’instar des ventilateurs fabriqués par Dyson et basé sur une mise sous pression de l’air. Un très petit débit d’air est converti pour être 15 fois plus puissant et permettre une poussée. Basée à Seattle, Jetoptera est spécialisée dans les systèmes de propulsion, les drones et la mobilité aérienne.

Des défis et des avantages techniques

Le premier bémol pour cet avion du futur, souligné par le site New Atlas, réside cependant dans les batteries censées le propulser et qui… n’existent pas encore. En effet la densité énergétique des batteries aujourd’hui atteint environ 260 Wh/kg alors qu’il faudrait 1500 Wh/kg au J2000 pour s’envoler dans les cieux avec la grâce d’un ventilateur. La startup pallie pour l'instant ce problème en utilisant des générateurs de gaz pour ses premiers tests.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Si le J2000 venait à voir le jour, il proposerait des économies d’énergie significatives en « améliorant l'efficacité de la propulsion de plus de 10 % tout en réduisant la consommation de carburant de plus de 50 % par rapport aux petits turboréacteurs », selon Jeloptera. Ce système de propulsion permettrait également d’économiser 30 % de poids par rapport aux turboréacteurs ou turbopropulseurs.

« Propulsion la plus silencieuse dans les cieux »

Le J2000 serait capable de décoller et d’atterrir verticalement et offrirait l’avantage d’être particulièrement silencieux. A ce sujet, l’entreprise qualifie le système de propulsion fluidique comme «la méthode de propulsion la plus silencieuse dans les cieux». Elle a montré que le volume sonore de sa technologie est de 15 décibels inférieur à celui d'une hélice avec un moteur à combustion interne produisant le même niveau de poussée. Des améliorations supplémentaires permettraient même d'obtenir 25 points de différence pour atteindre 50 décibels.

Cette promesse de furtivité n’est pas passée inaperçue aux yeux de l’armée américaine qui a engagé un contrat avec Jetoptera pour un potentiel transfert de technologie.

Pas de projet concret

Malheureusement, le J2000 n’accueillera pas pour bientôt des passagers. Il est en effet prévu que cette machine ne soit qu’une plateforme de démonstration. L’entreprise ne souhaite pas s’engager dans les affres de la certification du développement des avions et préfèrerait construire des systèmes de propulsion pour d’autres constructeurs aéronautiques.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS