[L’industrie c’est fou] Ce yacht nucléaire géant veut embarquer le must de l’usine du futur

Attention, projet surréaliste. À Singapour, une entreprise veut créer un yacht ultra-luxueux pour abriter des laboratoires scientifiques. Le tout, propulsé au nucléaire.

Partager
[L’industrie c’est fou] Ce yacht nucléaire géant veut embarquer le must de l’usine du futur
Earth 300 souhaite mener des recherches sur la sécurité alimentaire, les catastrophes climatiques ou encore la santé.

Un yacht de 300 mètres, la crème de la crème du monde scientifique et des célébrités. À l’intérieur du navire : des laboratoires, des suites luxueuses et des outils technologiques de pointe. Cela ressemble au décor d’un film hollywoodien mais il s’agit d’un projet bien réel. Basé à Singapour, Earth 300 souhaite mettre à l’eau une plateforme d’innovation et de recherche pour développer des solutions face au réchauffement climatique. Une entreprise démesurée dévoilée fin mars mais passée quelque peu inaperçue en France.

L’esprit de la Silicon Valley et des Jeux olympiques

Les dimensions du bateau laissent pantois : avec 22 laboratoires, il pourrait accueillir 165 membres d’équipage, 160 scientifiques, 20 experts en résidence, 20 étudiants et 40 personnalités de marque. À l’inverse des chercheurs sélectionnés, les célébrités devront toutefois s’acquitter d’un ticket à 3 millions de dollars (environ 2,5 millions d’euros) pour 10 jours de croisière, selon le magazine Entrepreneur. Bien entendu, ce prix prévoit des prestations haut de gamme.

(Le design du yacht intègre une sphère de 13 étages. Crédit : Earth 300)

Earth 300 souhaite créer un lieu « qui capturerait l’esprit de la Silicon Valley, de SpaceX, [du forum économique de] Davos et des Jeux olympiques ». « Earth 300 est conçu comme une plateforme technologique extrême pour la science, l'exploration et l'innovation en mer, intégrant la robotique, l'internet des objets, l'intelligence artificielle et l'informatique quantique », ajoute l’entreprise qui semble vouloir cocher toutes les cases dans le bingo des technologies en vogue dans l’industrie.

A LIRE AUSSI

[L'industrie c'est fou] A bord de son "Breizh Glace", un Rennais part en expédition pour le Pôle Nord

Un réacteur à sels fondus

Soucieux de rester cohérent dans sa démarche écologique, Earth 300 veut également utiliser une énergie inhabituelle dans le secteur des yachts : le nucléaire. Le navire pourrait ainsi abriter un réacteur nucléaire à sels fondus (ou MSR pour molten salt reactor). Une technologie prometteuse suivie de près dans la filière de l’atome. «Ces réacteurs fonctionnent à des températures plus élevées que les réacteurs classiques, ce qui se traduit par une efficacité accrue dans la production d’électricité. En outre, comme ils fonctionnent à faible pression, les risques de ruptures et de fuites de fluide de refroidissement en cas d’accident sont réduits, ce qui améliore la sûreté du réacteur», décrit sur son site l’Agence internationale de l’énergie atomique.

(Earth 300 souhaite intégrer un accélérateur de start-up dans son yacht. Crédit : Earth 300)

Earth 300 travaille en collaboration avec l’entreprise britannique Core Power sur ce système de propulsion. Parmi les autres partenaires d’Earth 300, on retrouve IBM, Triton Submarines ou encore Iddes Yachts qui a planché sur le design du bateau.

A LIRE AUSSI

[L’industrie c’est fou] Plongez plus profond que le Suffren avec ce sous-marin de luxe

On se demande quelle est la part de rêve et de réalisable dans cet ambitieux chantier évalué entre 500 et 700 millions de dollars (415 à 581 millions d’euros). L’entrepreneur Aaron Olivera, fondateur d’Earth 300, aurait déjà investi 5 millions de dollars (4,1 millions d’euros) dans la conception du yacht. Le lancement est annoncé pour 2025 avec une première croisière autour de l’Antarctique.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 04/07/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - OPH 13 HABITAT

Travaux de ravalement, d'entretien et d'isolation des façades

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS