Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

[L'industrie c'est fou] Ce robot "mille pattes" administre les médicaments dans l'organisme

Rémi Amalvy , , ,

Publié le

Images Développé par une équipe de chercheurs de l'université municipale de Hong Kong, le robot "mille pattes" pourrait servir pour diverses applications. En particulier dans la nanomédecine : sa taille minuscule et ses multiples particularités lui permettraient d'administrer des médicaments directement dans l'organisme.

[L'industrie c'est fou] Ce robot mille pattes administre les médicaments dans l'organisme
Ce tout petit robot pourrait bien changer la manière dont les médicaments sont administrés
© City University of Hong Kong

Depuis plusieurs années, la communauté scientifique travaille sur le rôle potentiel que la nanotechnologie peut jouer dans le secteur de la médecine. Que ce soit pour comprendre le fonctionnement du cerveau, ou pour insérer des produits dans un organisme, l’utilisation de tous petits appareils deviendra de plus en plus répandue.

Des chercheurs de l’université municipale de Hong Kong ont développé un dispositif, à la fois minuscule et mou, qui pourrait si besoin administrer à un malade ses médicaments.

D’une épaisseur ne dépassant pas 0,15 millimètre, ce robot "mille pattes" est doté, comme son nom l’indique, de toutes petites pattes pouvant s’allonger d’environ 0,65 millimètre.

 

Leur minuscule espacement (0,65 millimètres) et leur très grand nombre permettent au robot de se mouvoir aisément dans le corps humain, en limitant au maximum les contacts. Presque comme s’il glissait, racontent les chercheurs.

 

 

L’appareil a été conçu avec du polymère de silicone (Polydiméthylsiloxane) enrichi par des particules magnétiques. Cette particularité améliorerait grandement ses propriétés hydrophobes. Très caoutchouteuse, cette matière est facile à couper, afin de créer des mille pattes de la taille voulue. Toutes ces particularités rendent le robot très rapide, résistant et adaptable à tout type d’environnement.

 

 

Le corps humain est composé de réseaux anatomiques complexes, entre veines, artères et canaux de tout type. Un terrain qui pourrait s’avérer rude et rempli d’obstacles pour ce genre de dispositif. Mais les études déjà effectuées montrent que le robot "mille pattes" évolue très bien dans ce type d’environnement. La voie vers une utilisation en nanomédecine est donc désormais ouverte.

Tous les détails de l’étude (en anglais) sont disponibles ici

 

L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle