Technos et Innovations

[L'industrie c'est fou] Avec ces lunettes connectées, votre patron gardera un oeil sur vous, même en télétravail

Sylvain Arnulf , , , ,

Publié le

Des lunettes traquant ce que vous regardez et vous permettant de vous reconcentrer lorsque vous êtes distrait : c'est le projet (plutôt inquiétant) de la start-up  canadienne Auctify.

[L'industrie c'est fou] Avec ces lunettes connectées, votre patron gardera un oeil sur vous, même en télétravail
Des lunettes pour traquer votre (dé)concentration, c'est ce qu'imagine une start-up canadienne.
© Auctify

Avec le confinement a débuté l'ère du télétravail généralisé... et de la confiance, comme l'indiquait le baromètre exclusif de L'Usine Nouvelle sur le sujet il y a quelques jours. Vraiment ? On assiste plutôt à un retour en force des technologies de contrôle de la présence et de la productivité des salariés. On leur fournit des boîtiers connectés pour vérifier qu'ils respectent bien les mesures de distanciation. On traque le temps d'écran des salariés sur leurs ordinateurs professionnels grâce à des logiciels. On installe des badgeuses avec caméra pour vérifier que l'on n'a pas prêté son badge à l'un de ses collègues (ce qui est illégal, a rappelé la Cnil). Bref, la confiance ne règne pas vraiment.

Que dire alors de cette innovation présentée par la start-up canadienne Auctify, fondée par des étudiants ingénieurs de l'université de Toronto, dont la campagne de financement participatif remporte un certain succès ? Celle-ci entend libérer les salariés de la procrastination grâce à une paire de lunettes connectées, baptisée Specs.

Le nouvel allié des managers zélés ?

"Specs utilise des biocapteurs et un logiciel de vision par ordinateur en instance de brevet pour suivre vos activités, et vous fournit des informations personnalisées (sous forme de tableaux de bord, sur une application mobile) pour vous aider à améliorer votre productivité et votre concentration", explique la start-up.

Elle promet de rendre jusqu'à "six heures de temps utile" par jour à ses utilisateurs. L'absence de déconcentration leur permettrait ainsi ne pas dévier de leurs objectifs. En théorie, en tout cas. En pratique, ce type d'appareil pourrait bien devenir l'allié des managers zélés voulant obtenir des statistiques détaillées sur l'activité de leurs équipés, au bureau ou à distance... D'ailleurs, les utilisateurs peuvent configurer des alertes permettant d'être prévenus (par des signaux sonores ou lumineux) lorsque leur attention est détournée.

Specs est disponible en pré-commande à partir de 211 euros, et la start-up promet de livrer les premiers modèles en décembre 2020. Vu la difficulté à industrialiser ce type de produit électronique, ce délai paraît bien court et peut susciter des doutes sur le sérieux de l'entreprise. Mais peut-être inspirera-t-elle d'autres acteurs à relancer le marché moribond des lunettes dites "intelligentes" en entreprise ?

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte