Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[L'industrie c'est fou] Avec AlterEgo, le MIT invente le kit main-libre qui lit dans les pensées (ou presque)

Cédric Soares , , ,

Publié le

Vidéo Le MIT Media Lab travaille sur AlterEgo, une technologie qui permettra de piloter des appareils électroniques quasiment par la pensée. Les travaux sont basés sur l’interprétation, via des algorithmes de machine-learning, des vibrations de la machoire d'une utilisatrice ou d'un utilisateur, lors d’une verbalisation intérieure.  

Avec AlterEgo, le MIT invente le kit main-libre qui lit dans les pensées (ou presque)
AlterEgo, inventé par le MIT permet à une utilisatrice ou un utilisateur de piloter un système informatique en verbalisant intérieurement les requêtes envoyées.
© MIT Media Lab CC Youtube

S’adresser, à haute voix, à l’assistant vocal de son smartphone, rebute encore de nombreux utilisateurs. Pour beaucoup, la perspective d’être vu, en train de poser une question à Siri, Google Assistant ou Cortana, relève du ridicule. La situation pourrait bien changer dans quelques années grâce à aux travaux du MIT Media Lab. L’équipe d’Arnav Kapur a conçu un système qui permet de commander ses appareils électroniques quasiment par la pensée.

“Les chercheurs du MIT ont développé une interface informatique qui retranscrit les mots que les utilisateurs verbalisent intérieurement, mais qu’ils ne disent pas à haute voix” a indiqué l’institut de technologie pour présenter le projet sur son site internet.

Une corrélation par machine-learning 

L’appareil ressemble furieusement à un kit main-libre géant. Le MIT explique que les électrodes dont il est doté détectent les vibrations neuromusculaires dans la mâchoire et le visage lorsqu’une utilisatrice ou un utilisateur verbalise intérieurement une requête. Un système informatique, basé sur une technologie de machine-learning analyse les données des capteurs et fait la corrélation entre “des signaux particuliers et des mots particuliers”.

AlterEgo est également équipé d’un système d’écoute par conduction osseuse qui reçoit les réponses. Selon le MIT, le procédé a été utilisé pour ne pas parasiter l'audition de la personne équipée. De ce fait, elle peut recevoir des informations “sans interrompre une conversation ou interférer dans son expérience auditive”.

Par contre, envoyer un SMS par la pensée n’est pas pour demain. Les travaux n’en sont qu’à leurs prémisses. “Nous sommes au milieu de la collecte des données, et les résultats semblent bons. Je pense que nous réussirons une conversation complète un jour” concède Arnav Kapur.

 

"L'industrie c'est fou" : n'hésitez pas à envoyer vos suggestions à Simon Chodorge : simon.chodorge@infopro-digital.com

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR TOUS LES CONTENUS DE L'INDUSTRIE C'EST FOU

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle