Technos et Innovations

[L'industrie c'est fou] À Shanghai, un immeuble déplacé en le faisant "marcher"

Roman Epitropakis , ,

Publié le

Vidéo Pour la première fois, une nouvelle technique d’urbanisation a été utilisée à Shanghai pour déplacer un immeuble entier : en le faisant "marcher". L’édifice est une école construite il y a 85 ans que la ville souhaitait conserver à titre historique... qui va laisser sa place à un futur centre commercial.

[L'industrie c'est fou] À Shanghai, un immeuble déplacé en le faisant marcher
L'ancienne école primaire de Lagena a été déplacée de 62 mètres.
© Shanghai Evolution Shift

Cinq étages de béton et une allure imposante. Cela n’a pas effrayé la ville de Shanghai qui a décidé de déplacer cet édifice qui se trouvait au mauvais endroit pour les plans à venir. L’immeuble en question est une ancienne école primaire construite qui y a 85 ans par le conseil municipal de l'ancienne concession française de Shanghai, relate le média américain CNN. A la place de l’ancien bâtiment, il est prévu que soit édifié un complexe commercial et de bureaux d’ici 2023.

Une première pour Shanghai

Généralement, les immeubles de cette dimension sont transportés par des véhicules à plateau ou via des rails. Cependant la forme du bâtiment n’était pas adéquate pour ces méthodes et les ingénieurs ont dû procéder autrement…

Après avoir creusé tout autour du bâtiment, les ouvriers de la Shanghai Evolution Shift ont sectionné les pylônes qui le soutenaient. L’immeuble reposait ensuite sur près de 200 vérins hydrauliques, sortes de crics mobiles qui allaient servir de jambes à l’immeuble. Pendant que la moitié se lèvent, d’autres se rabaissent, imitant le mouvement des pas humains.

Au terme de 18 jours, l’immeuble s’est ainsi déplacé à petits pas, jusqu’à pivoter de 21 degrés en accomplissant 62 mètres. L’immeuble marchant est une première pour Shanghai.

Conserver le patrimoine architectural

C’est dans le but de garder ses immeubles historiques que Shanghai a déployé ces efforts. La mort de Mao en 1976 a initié des appels à la conservation architecturale mais bien qu’une loi ait vu le jour dans les années 80, l’urbanisation peu regardante a bien souvent pris le pas sur la conservation des bâtiments anciens. L’envolée du prix du foncier a également participé à négliger le capital historique des vieux bâtiments, comme ce fut le cas à New York, relate CNN. Cette ancienne école a ainsi pu échapper au sort commun de la démolition.

Par ailleurs il s’est avéré moins cher de déplacer l’immeuble que de le démolir et reconstruire. La ville de demain sera probablement transformée... à marche forcée.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte