Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L’industrie a distribué 167 millions d'euros de primes Macron à ses salariés

,

Publié le

Plus d’un milliard d’euros de primes Macron ont été versés fin janvier à 2 millions de salariés en France. L’industrie est dans la moyenne avec 10 % de salariés primés. Les montants moyens varient toutefois du simple au double dans le secteur. Si les effets d’aubaine ne sont pas à exclure, l’Insee estime tout de même que ce dispositif procure un surcroît net de salaire moyen par tête qui soutient la croissance.  

L’industrie a distribué 167 millions d'euros de primes Macron à ses salariés
Les patrons n'ont pas boudé le versement à leur salarié d'une prime exonérée de cotisations sociales
© Pixabay

Le 10 décembre dernier, face à la gronde sociale et pour soutenir le pouvoir d’achat, Emmanuel Macron instaurait la possibilité d’une prime employeur volontaire exonérée de cotisations et d’impôt sur le revenu (jusqu’à 1000 euros). Si l’initiative n’a pas calmé les gilets jaunes, elle aura au moins fait des heureux.

Fin janvier, selon le ministère du travail, deux millions de salariés ont bénéficié de cette prime pour un montant moyen de 449 €. Au global 1,024 milliard d’euros ont été versés aux salariés via ce dispositif qui n’a pas touché que les salariés des grandes entreprises. 40% de ce montant global provient des versements des entreprises de moins de 50 salariés

10 % de salariés de l’industrie concernés

Pour l’industrie, la somme s’élève à 167 millions d'euros et 10,2 % de ses salariés l’ont perçue. 17 100 établissements industriels, soit 12,2 % des entreprises du secteur ont mis la main à la poche mais d’autres pourraient suivre car les versements se poursuivent. A date, les entreprises du secteur de l’industrie se sont investies sur le sujet de manière équivalente à celles des services marchands (12 %) mais un peu moins que la construction qui compte près de 15 % d’établissements versant cette prime exceptionnelle de fin d’année.

Des montants moyens très variables

En ce qui concerne le montant, l’industrie est proche de la moyenne avec 452 € par personne ayant touché cette prime. En son sein, on constate tout de même une grande diversité, puisque  le secteur de la production et distribution d’électricité a versé en moyenne 773 €, celui de la chimie 705 € quand la fabrication de matériel de transport est à 377 € ou le secteur bois et papier à 382 €. Mais le montant moyen est à mettre en regard des salariés concernés car la fabrication de matériel de transport a "primé" 40 000 collaborateurs  quand la prime du secteur de la production d’électricité n’a concerné que 1 723 personnes.

Bilan provisoire et effet d’aubaine probable

Le bilan de la prime Macron est encore provisoire puisque les calculs de l’Acoss ont été arrêtés fin janvier. Selon un sondage commandé par le Medef à OpinionWay, 39 % des chefs d’entreprises ont déjà versé ou envisagent de verser une prime avant le 31 mars, la date limite. Son impact est aussi à prendre avec prudence puisque si la prime ne peut se substituer à des augmentations ou des primes prévues par un accord salarial ou dans le contrat de travail, les effets d’aubaines ne sont pas à exclure.

Dans sa note de conjoncture du mois de mars, l’Insee, prudente, indique "des établissements auraient sans doute pu verser, sous une forme différente, tout ou partie du montant de cette prime en l’absence de cette mesure. L’effet net de la prime exceptionnelle sur la hausse du salaire moyen par tête est donc sans doute inférieur au montant versé par les entreprises au titre de cette prime." L’institut se risque tout de même à émettre une hypothèse : si la moitié de ces sommes relevaient d’un effet de substitution, le surcroît net de salaire moyen reçu par tête serait encore de + 0.4 % sur le premier trimestre 2019. Un des éléments qui soutiendrait la croissance de ce début d’année selon l’Insee qui a réévalué l’acquis de croissance du premier semestre à 1,1 %.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle