Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L’impression 3 D gagne en souplesse

Marine Protais , ,

Publié le

L’impression 3 D gagne en souplesse
Un interrupteur souple imprimé en 3 D avec un nouvel élastomère. 

Imprimer des élastomères en 3?D pour obtenir des structures à la fois complexes et souples. Un compromis technologique délicat. Le caoutchouc, l’élastomère le plus utilisé, nécessite un traitement thermique qui le limite aux techniques traditionnelles de fabrication (usinage, moulage). Les seuls élastomères imprimables disponibles sur le marché sont beaucoup moins élastiques. Leurs applications restent limitées. L’élastomère «?SUV?» pourrait remédier à ce problème. Ce matériau, développé par les chercheurs de l’université de technologie de Singapour et de l’université hébraïque de Jérusalem, est étirable et compatible avec la polymérisation par rayonnement UV, l’un des procédés de fabrication additive. Ses premiers essais ont été révélés dans «?The Journal of advanced materials?» début février. Les chercheurs l’ont utilisé pour imprimer un interrupteur souple en forme de fullerène sphérique. Outre les équipements électroniques flexibles, cet élastomère pourrait être utilisé pour fabriquer des robots mous. Depuis quelques mois, ces derniers mobilisent la communauté scientifique à l’image de l’Institut de technologie du Massachusetts (MIT) et son robot poulpe dévoilé en août?2016. ???

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus