L'Europe pourra taxer des produits américains en représailles aux subventions accordées à Boeing

Nouveau feuilleton dans la guerre commerciale entre Boeing et Airbus. L'Organisation mondiale du commerce autorise l'Union européenne à imposer de nouveaux tarifs douaniers sur 4 milliards de dollars de produits américains en représailles aux subventions accordées à l'avionneur américain.

Partager
L'Europe pourra taxer des produits américains en représailles aux subventions accordées à Boeing
Il y a un an, c'était aux Etats-Unis que l'Organisation mondiale du commerce (OMC) avait donné son feu vert.

La décision pourrait alimenter les tensions commerciales entre Washington et Bruxelles, à cinq semaines de l'élection présidentielle américaine du 3 novembre. L'Organisation mondiale du commerce (OMC) a autorisé l'Union européenne à imposer de nouveaux tarifs douaniers sur 4 milliards de dollars de produits américains en représailles aux subventions accordées à Boeing, a-t-on appris mardi 29 septembre de personnes au fait du dossier.

Un an après le feu vert donné aux Etats-Unis

Cette décision fait écho au feu vert donné en octobre 2019 par l'OMC aux Etats-Unis pour appliquer des taxes douanières sur 7,5 milliards de dollars d'importations en provenance de l'UE en raison de subventions accordées à Airbus.

À LIRE AUSSI

Après la décision de l’OMC d’autoriser les taxes douanières, Airbus appelle à des pourparlers

Les deux camps, empêtrés dans ce litige depuis 16 ans, ont été informés vendredi 25 septembre de la décision des médiateurs de l'OMC, qui devrait être publiée dans les prochaines semaines, ont indiqué les sources.

Aucun commentaire n'a été obtenu dans l'immédiat auprès des services du représentant américain au Commerce et de la mission de l'UE à Washington. Boeing s'est refusé à tout commentaire sur le rapport confidentiel de l'OMC mais a accusé Airbus d'avoir ignoré sa décision récente de renoncer à des exonérations fiscales dans l'Etat de Washington afin d'avancer vers une issue au litige. Airbus, qui a récemment fait des concessions en acceptant un relèvement des taux d'intérêt sur des prêts obtenus auprès de la France et de l'Espagne, n'était pas joignable dans l'immédiat.

À LIRE AUSSI

Bientôt la fin du litige entre Airbus et Boeing

Attendre l'élection présidentielle américaine

Des sources de part et d'autre ont déclaré que les taxes de l'UE sur des produits comme les avions de Boeing - qui doivent toujours être validés officiellement par l'OMC - ne devraient vraisemblablement pas être imposées avant l'élection présidentielle américaine, Bruxelles ne voulant pas ajouter aux tensions de la campagne électorale.

Selon des sources européennes, la dernière décision de l'OMC ne tient pas compte de quelque 4,2 milliards de dollars de tarifs douaniers contre les Etats-Unis laissés de côté dans le cadre d'une affaire préalable, ce qui donnerait à l'UE une puissance de frappe de 8,2 milliards de dollars au total.

avec Reuters (Tim Hepher à Paris et Andrea Shalal à Washington, avec Eric M. Johnson et David Lawder; version française Jean Terzian)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Equipements sous Pression en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 18/01/2023 - CDI - Aix-en-Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - COBAN

Fourniture et travaux de pose et de dépose de signalisation spécifique

DATE DE REPONSE 23/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS