L’euphorie gagne les ETI

Les entreprises de taille intermédiaires sont plus optimistes sur leurs carnets de commande et leurs activités pour 2017, selon la dernière enquête de conjoncture pilotée par Bpifrance et la DGE.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L’euphorie gagne les ETI

Plus aucun nuage à l’horizon. Le baromètre annuel réalisé par Bpifrance et la direction générale des entreprises (DGE) auprès des ETI confirme le redémarrage net de l’activité en France. Les 518 ETI interrogées se montrent très confiantes sur leurs perspectives pour cette année. La moitié des entreprises de taille intermédiaire anticipent une hausse de leur chiffre d’affaires en 2017, en hausse de trois points par rapport à l’an dernier. 11 % d’entre elles seulement craignent une baisse d’activité, un chiffre identique à l’an dernier. Après s’être déjà regarnis en 2016, les carnets de commande devraient continuer à se redresser cette année, avec un solde d’opinion de + 28 % dans l’industrie, contre + 11 % l’an dernier. Le moral au beau fixe des ETI conforte l'embellie plus générale observée par l'Insee. Selon l'institut de statistique, le climat des affaires a atteint en juin son plus haut niveau depuis l'été 2011.

Les ETI industrielles embauchent

"Tous les freins se desserrent. Les politiques menées ces dernières années ont permis d’améliorer les marges", souligne Pascal Faure, le directeur de la DGE. Cette amélioration rejaillit désormais sur les perspectives d’emplois. Pour les ETI industrielles, le solde d’opinion relatif aux recrutements en France progresse ainsi de + 8 % en 2016 à + 23 % en 2017, le plus haut niveau tous secteurs confondus. Les prévisions d’investissement des ETI sont de leur côté à leur plus haut niveau depuis sept ans. "Sur le premier semestre, les crédits d’investissement distribués par Bpifrance sont en hausse de 18 %", confirme Nicolas Dufourcq, le directeur général de la banque publique. "Les problèmes de financement ne concernent plus que 2 % des ETI. Désormais les sujets sont ailleurs."

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Pas encore assez tournées vers l'export

Des points de fragilité demeurent. A commencer par l’internationalisation. En 2016, les exportations des ETI ont été inférieures aux attentes, à cause du ralentissement du commerce mondial. Pour 2017, l’amélioration de l’activité attendue sera surtout tirée par le redémarrage du marché français plus que par un rebond des exportations. Dans l’ensemble, les ETI restent peu présentes à l’international, avec 39 % d’entre elles actives à l’exportation. Un chiffre qui évolue peu. "Il faudrait au moins arriver à emmener 50 % des ETI à l’étranger. Les marges sont aussi souvent plus élevées à l’exportation", plaide Nicolas Durfourcq, qui pointe aussi la difficulté pour les ETI de recruter des talents comme frein à leur développement. Bpifrance réfléchit à des volontariats en PME sur le modèle des VIE à l’étranger.

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS