L’Etat montera au capital d’Alstom "en temps voulu", explique Emmanuel Macron

Alors que le ministre de l’Economie et de l’Industrie a avalisé ce 5 novembre au matin la vente des activités énergie d’Alstom à l’américain GE, Emmanuel Macron ne veut pas avancer de date sur le calendrier du rachat prévu par l’Etat des 20% du capital d’Alstom.

Partager
L’Etat montera au capital d’Alstom

"La vie des affaires ne se commente, ni ne s’annonce", lance, malicieux, Emmanuel Macron. Alors que le ministre de l’Economie a validé le 5 novembre la vente des activités énergie d’Alstom au conglomérat américain General Electric, l’Etat dispose désormais d’une option pour monter à hauteur de 20% du capital du nouvel ensemble.

"cela relève de la vie des affaires"

L’Etat dispose de 20 mois pour exercer son option en achetant des actions sur le marché ou auprès de Bouygues. Mais le ministre n’entend pas dévoiler son jeu et avancer un calendrier précis. "Nous avons cette capacité, cette faculté dans la main, et elle sera exercée si besoin, en temps voulu et dans les conditions voulues", a résumé le ministre de l’Economie lors des Assises de l’industrie organisées par l’Usine Nouvelle, estimant que "cela relève de la vie des affaires".

Le locataire de Bercy, qui était secrétaire général adjoint à l’Elysée au printemps lors des négociations intenses entre l’Etat et General Electric estime toutefois que l’intervention de l’Etat a "été productive" et a permis "d’améliorer largement la copie".

"les bons mariages industriels sont rarement forcés"

Revenant sur l’hypothèse – un temps envisagé par l’ancien ministre Arnaud Montebourg – d’un rapprochement avec l’allemand Siemens, Emmanuel Macron a ironisé, estimant que "les bons mariages industriels sont rarement des mariages forcés". "Malheureusement pour cette aventure européenne qui aurait pu voir le jour, elle n’était pas au cœur de la volonté d’une partie des décideurs industriels qui avaient la main, et était plus compliquée à exécuter", a-t-il rappelé.

Solène Davesne

0 Commentaire

L’Etat montera au capital d’Alstom "en temps voulu", explique Emmanuel Macron

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS