"L’Etat doit reprendre la main sur le projet Paris-Saclay" selon le sénateur Michel Berson,

Le pôle scientifique et technologique de Paris-Saclay, en cours de construction, souffre d’un manque de transparence dans son financement comme dans son mode de gouvernance, selon le rapporteur spécial de la mission "Recherche et enseignement supérieur" au Sénat. Pour Michel Berson, membre de la commission des finances, il est temps qu’un véritable chef de projet nommé par l’Etat vienne clarifier le pilotage de cet immense chantier.  

Partager

Plateau de Saclay vu du ciel - D. R.

3,5 milliards d’euros ? Cinq milliards ? Six milliards ? Divers chiffres circulent sur le budget global du projet Paris-Saclay, selon le périmètre retenu et les sources de financement agrégées. De nombreux chantiers sont en cours pour ce qui sera un pôle scientifique et technologique majeur pour la France.

Mais pour Michel Berson, rapporteur spécial de la mission "Recherche et enseignement supérieur" au Sénat, l’incertitude sur les chiffres reflète les manques de rigueur et de transparences qui caractérisent aujourd’hui le financement et le pilotage du projet.

Les sénateurs rendront un rapport complet mi-2016, mais le rapporteur a tenu dès maintenant à mettre le doigt sur les insuffisances qu’il a constatées. Et à faire des recommandations au gouvernement. Par nature, Paris-Saclay fait coopérer des acteurs divers et nombreux – universités, ministères, grandes écoles, instituts de recherche, la société du Grand Paris, des entreprises…- le tout coordonné par l’Etablissement public de Paris-Saclay (EPPS), présidé actuellement par Pierre Veltz. D’où un comité de pilotage plutôt complexe, où les débats peuvent être vifs, par exemple entre certaines grandes écoles et les universités…

Un vrai chef secondé par un gestionnaire et un sciEntifique

Pour Michel Berson, il faut maintenant un vrai chef de projet à Paris-Saclay. "Un délégué interministériel, nommé par le premier ministre, chargé d’articuler la stratégie du gouvernement avec les contraintes du terrain. Il devrait notamment faciliter les compromis entre les établissements", propose le sénateur.

Ce délégué chapeauterait le futur président de l’Etablissement public d’aménagement de Paris-Saclay (qui doit se substituer à l’EPPS), et le président de la Comue (communauté d’universités et d’établissement), un scientifique, selon le schéma esquissé par le rapporteur.

A la complexité de la gouvernance actuelle répond la complexité du financement. Pour ce qui concerne les fonds publics, 2,1 milliards d’euros ont été alloués aux projets immobiliers du plateau de Saclay, et 700 millions d’euros aux projets d’enseignement et de recherche (SATT, Labex…).Ces sommes provenant majoritairement du Plan d’investissement d’avenir 2.

Mais des incertitudes demeurent, entre autres, sur le financement des transports (la ligne de métro 18 qui doit desservir le plateau). Et sur celui du déménagement prévu de certains établissements à Saclay – AgroParistech, l’institut Mines-Télécom, l’UFR de pharmacie.

Michel Berson veut donc demander au gouvernement la publication annuelle, actualisée et publique, d’un tableau complet du financement du projet. Reste, sinon la plus difficile, au moins la part la plus délicate du projet : doter d’une véritable identité le "cluster" Paris Saclay. Cela en particulier par une intégration effective, sous une forme ou une autre, de l’université Paris-Saclay (UPS, 19 établissements) née officiellement en janvier 2015. Ça avance : 49 masters "UPS" ont été créés, ainsi qu’un doctorat unifié. Mais l’identité "UPS" reste à construire, si l’on en croit les dernières élections aux instances représentatives de l’université : 5% de participation en moyenne…

Thierry Lucas

0 Commentaire

"L’Etat doit reprendre la main sur le projet Paris-Saclay" selon le sénateur Michel Berson,

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Innovation

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Nouveau

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Auto et économie circulaire

Auto et économie circulaire

Dans ce nouvel épisode du podcast La Fabrique, Julie Thoin-Bousquié revient sur la prise en compte des enjeux d'économie circulaire dans l'automobile. En toile de fond, l'impératif de...

Écouter cet épisode

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 06/12/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS