Guide de l'ingénieur

L'école d'ingénieurs Centrale Supelec devient partenaire de l'Agence spatiale européenne

Clément Le Foll , , , ,

Publié le

Bonne nouvelle L’école d’ingénieurs Centrale Supelec et l’Agence spatiale européenne ont signé le 19 février un accord sur la création de l’ESA lab@CentraleSupélec. Objectifs pour l’établissement : encourager les étudiants à s’emparer du spatial et renforcer son écosystème.

Centrale Supelec devient partenaire de l'Agence spatiale européenne
L'agence spatiale européenne (ESA) se rapproche de nombreux établissements d'enseignement supérieur.
© ESA - S. Corvaja

Centrale Supélec continue d’affirmer son intérêt pour le spatial. Après avoir inauguré son centre spatial, signé une convention de partenariat avec Thales Alenia Space ou organisé une journée Space and Shake, l’école d'ingénieurs s’est alliée mercredi 19 février avec l’Agence spatiale européenne (ESA), entérinant la création de l’ESA lab@CentraleSupélec.

 

L’objectif de cette initiative ? Sensibiliser les étudiants aux activités d’exploration pacifiques de l’espace à travers la surveillance du climat, l’observation de la Terre, l’intelligence artificielle ou l’économie spatiale. Pour ce faire, des visites, conférences et formations thématiques seront portées par différentes équipes d’enseignement et de recherche et des membres de l’ESA. “Pour les élèves, cela pourra aboutir sur des propositions de projets qui seront ensuite menés avec nos laboratoires et enseignants-chercheurs”, spécifie Laurence Pégorier, chargée de partenariat entreprise à Centrale Supelec.

 

Découvrez la fiche de Centrale Supélec ainsi que son rang au sein de notre Classement 2020 des écoles d'ingénieurs :

 

Une autre manière de parler du climat

Pour l’école installée sur le campus Paris-Saclay, cet accord répond aux préoccupations des étudiants pour l’environnement, comme l’étaye Aurélie Thomann, responsable communication enseignement et recherche de l’école. “La question énergie/climat est primordiale et c’est une façon de l'aborder par le prisme surveillance satellite de l’état de notre planète.”

 

Symbole de cet engagement, une table ronde intitulée “changement climatique, urgence et responsabilité” s’est tenue après la signature de l’accord, en présence notamment de la spationaute et conseillère de l'ESA Claudie Haigneré et du physicien et philosophe Etienne Klein. Du côté de l’ESA, ce projet s’inscrit dans une politique de rapprochement des institutions d’enseignement supérieur. L’école de commerce HEC a été la première à lancer son ESA Lab en juin 2017, suivie par l'Université Paris Sciences & Lettres en octobre 2018. Ailleurs en Europe, l’ESA a notamment noué un partenariat avec l’University College London.

 

Lancer des programmes de recherche 

A travers ce Lab, Centrale Supelec espère renforcer la coopération entre ses différents partenaires du secteur. “Nous sommes en lien avec des industriels et des institutions académiques d’envergure, avec lesquels nous pourrons partager nos recherches et lancer des programmes de recherche”, illustre Aurélie Thomann. 

 

Mais sur le court terme, l’école d’ingénieur veut encourager ses étudiants à s’emparer des enjeux liés au spatial, grâce notamment au programme Copernicus, le programme d'observation de la Terre mené par l'Union européenne. En coopération avec l’ESA, le service Research and User Support Copernicus et le soutien de son laboratoire Sondra, l’école a mis en place une séquence de cours sur les objectifs de développement durable des Nations Unies et à l’utilisation des images satellites pour des applications allant de l’environnement à la sécurité. Laetitia Thirion-Lefevre, enseignante-chercheuse au laboratoire Sondra a par exemple travaillé avec 100 élèves ingénieurs de première année sur l’observation terrestre via satellites.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte