L'école d'ingénieurs Centrale Supelec devient partenaire de l'Agence spatiale européenne

L’école d’ingénieurs Centrale Supelec et l’Agence spatiale européenne ont signé le 19 février un accord sur la création de l’ESA lab@CentraleSupélec. Objectifs pour l’établissement : encourager les étudiants à s’emparer du spatial et renforcer son écosystème.

Partager
L'école d'ingénieurs Centrale Supelec devient partenaire de l'Agence spatiale européenne
L'agence spatiale européenne (ESA) se rapproche de nombreux établissements d'enseignement supérieur.

Centrale Supélec continue d’affirmer son intérêt pour le spatial. Après avoir inauguré son centre spatial, signé une convention de partenariat avec Thales Alenia Space ou organisé une journée Space and Shake, l’école d'ingénieurs s’est alliée mercredi 19 février avec l’Agence spatiale européenne (ESA), entérinant la création de l’ESA lab@CentraleSupélec.

L’objectif de cette initiative ? Sensibiliser les étudiants aux activités d’exploration pacifiques de l’espace à travers la surveillance du climat, l’observation de la Terre, l’intelligence artificielle ou l’économie spatiale. Pour ce faire, des visites, conférences et formations thématiques seront portées par différentes équipes d’enseignement et de recherche et des membres de l’ESA. “Pour les élèves, cela pourra aboutir sur des propositions de projets qui seront ensuite menés avec nos laboratoires et enseignants-chercheurs”, spécifie Laurence Pégorier, chargée de partenariat entreprise à Centrale Supelec.

Découvrez la fiche de Centrale Supélec ainsi que son rang au sein de notre Classement 2020 des écoles d'ingénieurs :

A LIRE AUSSI

CentraleSupelec

Une autre manière de parler du climat

Pour l’école installée sur le campus Paris-Saclay, cet accord répond aux préoccupations des étudiants pour l’environnement, comme l’étaye Aurélie Thomann, responsable communication enseignement et recherche de l’école. “La question énergie/climat est primordiale et c’est une façon de l'aborder par le prisme surveillance satellite de l’état de notre planète.”

Symbole de cet engagement, une table ronde intitulée “changement climatique, urgence et responsabilité” s’est tenue après la signature de l’accord, en présence notamment de la spationaute et conseillère de l'ESA Claudie Haigneré et du physicien et philosophe Etienne Klein. Du côté de l’ESA, ce projet s’inscrit dans une politique de rapprochement des institutions d’enseignement supérieur. L’école de commerce HEC a été la première à lancer son ESA Lab en juin 2017, suivie par l'Université Paris Sciences & Lettres en octobre 2018. Ailleurs en Europe, l’ESA a notamment noué un partenariat avec l’University College London.

A LIRE AUSSI

"La Lune nous pousse à penser "out of the atmosphere"", aux yeux de Claudie Haigneré

Lancer des programmes de recherche

A travers ce Lab, Centrale Supelec espère renforcer la coopération entre ses différents partenaires du secteur. “Nous sommes en lien avec des industriels et des institutions académiques d’envergure, avec lesquels nous pourrons partager nos recherches et lancer des programmes de recherche”, illustre Aurélie Thomann.

Mais sur le court terme, l’école d’ingénieur veut encourager ses étudiants à s’emparer des enjeux liés au spatial, grâce notamment au programme Copernicus, le programme d'observation de la Terre mené par l'Union européenne. En coopération avec l’ESA, le service Research and User Support Copernicus et le soutien de son laboratoire Sondra, l’école a mis en place une séquence de cours sur les objectifs de développement durable des Nations Unies et à l’utilisation des images satellites pour des applications allant de l’environnement à la sécurité. Laetitia Thirion-Lefevre, enseignante-chercheuse au laboratoire Sondra a par exemple travaillé avec 100 élèves ingénieurs de première année sur l’observation terrestre via satellites.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de certification pure reviewer agro-alimentaire (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDD - Puteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

973 - EDF RENOUVELABLES

Contrat pour l'opération-maintenance d'un parc photovoltaïque en Guyane.

DATE DE REPONSE 08/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS