International

"L'Arctique n'est ni un Far West ni un Eldorado", pour Mikaa Mered

Pascal Gateaud , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Entretien Présente sur place depuis très longtemps, la France jouit d’une place à part dans le Grand Nord, explique Mikaa Mered, professeur de géopolitique des mondes polaires.

L'Arctique n'est ni un Far West ni un Eldorado, pour Mikaa Mered

L'Usine Nouvelle. - Dans votre livre "Les Mondes polaires", publié aux éditions PUF, vous écrivez que l’Arctique n’est pas plus le Far West qu’un Eldorado. Pourtant, vous soulignez que depuis trente ans, sa mise en valeur s’accélère...

Mikaa Mered. - L’Arctique n’est pas une zone dérégulée, sans contrôle. Il y a des législations internationales, plus de 20 traités s’y appliquent, sans compter les innombrables législations nationales, à différentes échelles. Toutes les activités connaissent une forme de régulation. Ce n’est donc pas un Far West, une zone de compétition acharnée où tout serait possible. De même, ce n’est pas un Eldorado. L’Arctique recèle énormément de ressources, très diversifiées. Mais ce n’est pas parce qu’il est exploité depuis plus de cent ans pour le pétrole, plus de cent cinquante ans pour les mines et plus de cinq cents ans pour son bois et ses produits de la mer que l’on va aller y extraire toutes les ressources jusqu'à la dernière goutte. Les puissances arctiques essaient de penser autrement la dépendance à l’extraction de ressources naturelles.

C’est un marché émergent, dites-vous, une frontière énergétique et géopolitique en voie d’inclusion dans la mondialisation. La Russie et la Norvège, notamment, parient sur l’exploitation du gaz...

D'un point de vue énergétique, ce sont les deux puissances dominantes de l’Arctique. En dehors de la sphère énergétique, les grandes puissances sont la Russie, les États-Unis, mais aussi, de facto, la Chine, le Japon, la Corée du sud et l’Europe dans son ensemble...

La Chine est un nouvel acteur qui investit beaucoup dans la recherche et dans de grands projets énergétiques en Russie. Comment voyez-vous son rôle dans la région ?

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Usine Nouvelle N°3640-3641

Vous lisez un article de l’usine nouvelle N°3640-3641

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2019 de L’Usine Nouvelle

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte