L'année 2016 finit sur une note encourageante pour les entreprises européennes

L'année 2016 se termine comme prévu sur une note encourageante pour l'activité du secteur privé dans la zone euro, montrent jeudi les premiers résultats de l'enquête mensuelle auprès des directeurs d'achats (PMI), la croissance restant solide et les prix augmentant à leur rythme le plus élevé depuis la mi-2011.

Partager
L'année 2016 finit sur une note encourageante pour les entreprises européennes

Ces résultats Markit devraient satisfaire la Banque centrale européenne (BCE) qui a décidé la semaine dernière de réduire le montant de ses achats d'obligations sur les marchés à 60 milliards d'euros par mois à partir d'avril sans exclure une prolongation de son action pour soutenir une reprise encore fragile et une inflation faible.

L'indice PMI composite pour la zone euro calculé par IHS Markit sur la base d'une enquête mensuelle auprès des directeurs d'achats est resté stable en novembre à 53,9 en première estimation, son plus haut niveau de l'année, comme attendu par les économistes interrogés par Reuters.

"Le PMI s'achemine vers une fin d'année convenable pour l'activité dans la zone euro", commente Stephen Brown, économiste de Capital Economics.

"Mais avec les risques politiques et l'atténuation du soutien apporté à la croissance du revenu réel des ménages par la baisse des prix de l'énergie, il semble peu probable que le niveau élevé d'activité induit par le PMI et d'autres enquêtes durent", ajoute-t-il cependant.

Les élections qui doivent avoir lieu l'an prochain en France, en Allemagne et aux Pays-Bas et le vote des Britanniques en faveur d'une sortie de l'Union européenne sont autant de menaces, explique-t-il.

Le chiffre de l'indice PMI composite pour la zone euro correspond à une croissance d'environ 0,4% au quatrième trimestre, conforme à l'enquête Reuters publiée ce mois et supérieure au 0,3% dégagée au troisième trimestre.

Sur les marchés, le relèvement mercredi des taux de la Réserve fédérale américaine a largement éclipsé les chiffres des PMI.

DES SIGNES DE RETOUR DE L'INFLATION

La hausse de la croissance s'accompagne d'un bond de l'indice des prix à la production. Le sous-indice des prix des produits finis a atteint 51,4 contre 50,6 en novembre, son meilleur niveau depuis juillet 2011.

"Cela signifie que le début de l'année 2017 pourrait bien marquer le retour d'une hausse de l'inflation de base dans la zone euro, ce que la BCE attend avec impatience", explique Bert Colijn d'ING.

En Allemagne, la reprise de l'activité dans le secteur manufacturier a compensé un léger ralentissement dans les services et le secteur privé semble bien parti pour afficher son trimestre le plus solide en deux ans et demi.

En France, la croissance de l'activité dans le secteur privé a nettement accéléré ce mois-ci, affichant son rythme le plus élevé depuis en cinq ans et demi. La croissance dans le secteur des services s'est également améliorée sensiblement.

"Les données préliminaires pour l'Allemagne et la France sont de bonnes nouvelles pour les deux principales économies de la zone euro", a dit Stephen Brown.

Le PMI "flash" du secteur manufacturier de la zone euro est ressorti à 54,9 après 53,7 en novembre, sa croissance la plus soutenue depuis avril 2011. Il dépasse ainsi la plus prévision la plus élevée (54,1) des estimations recueillies par Reuters auprès de 34 économistes.

La croissance des carnets de commandes des industriels a atteint son niveau le plus élevé depuis avril 2011, ce qui suggère que le secteur manufacturier entamera l'année 2017 dans des conditions favorables. Le sous-indice des nouvelles commandes a en effet atteint 54,8 contre 53,3 en novembre.

"Les gens sous-estiment l'impact de la faiblesse de l'euro", relève Chris Williamson, chef économiste de Markit. "Elle a un double impact: il y a l'augmentation des exportations vers les pays non-euro mais aussi, dans la zone euro, un effet de substitution sur les importations."

La croissance a en revanche ralenti dans les services, le PMI flash de la zone euro revenant à 53,1 après 53,8 le mois dernier, en dessous de la plus basse des estimations du consensus, qui le donnait inchangé. Les entreprises de services restent toutefois optimistes, l'indice des anticipations atteignant un plus haut de huit mois à 63,6.

(Reuters)

0 Commentaire

L'année 2016 finit sur une note encourageante pour les entreprises européennes

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS