Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'alliance Renault-Nissan, les 100 meilleurs sous-traitants français, accord conclu entre les géants de la bière... les 10 actus de la semaine

, , , ,

Publié le

Des problèmes de gouvernance sont-ils à l'origine des tensions entre Renault et Nissan ? Le Midest se tiendra à Paris du 17 au 20 novembre, l'occasion pour L'Usine Nouvelle de publier son classement des meilleurs sous-traitants de France. Le producteur de bière belgo-brésilien Anheuser-Busch InBev (AB InBev) a conclu un accord avec le britannique SABMiller, valorisant ce dernier à 112 milliards d'euros... L'Usine Nouvelle a sélectionné les dix infos qui ont marqué l'industrie cette semaine.

Renault-Nissan : un problème de gouvernance ?

Aucune décision n'a été prise pour déterminer l'évolution de l'actionnariat entre Renault-Nissan. Mais en filigrane des discussions qui occupent depuis plusieurs semaines les deux partenaires apparaît davantage un problème de gouvernance que d’actionnariat. Pour la CGT "C’est au détriment de Renault et de ses salariés que l’Alliance est déséquilibrée !" Le syndicat s'oppose à une fusion des deux partenaires.

 

MIDEST, les champions de la sous-traitance

Après plusieurs années de baisse, le secteur de la sous-traitance affiche une reprise timide. Ce climat de croissance devrait se confirmer lors du Midest du 17 au 20 novembre à Paris-Nord Villepinte. L'Usine Nouvelle a publié son classement des 100 meilleurs sous-traitants français. Sur le podium: Plastic Omnium, Hutchinson et le groupe Lisi.

 

AB InBev et SABMiller peuvent trinquer

Dernière ligne droite pour la fusion des géants de la bière. Le belgo-brésilien Anheuser-Busch InBev (AB InBev) et le britannique SABMiller ont annoncé mercredi 10 novembre avoir conclu un accord formel. Comme convenu lors de l'accord prémélinaire annoncé début octobre, AB InBev va verser 44 livres sterling par action SABMiller, ce qui valorisera ce dernier à près de 80 milliards de livres, soit 112 milliards d'euros, dette comprise.

service manqués pour rolls-royce

La branche aéronautique de l’industriel britannique s’est pris les pieds dans les filets de la contreperformance financière. Pour la quatrième fois en un an, le motoriste a publié un avertissement sur résultat : en 2015, les bénéfices avant impôt atteindront l’estimation basse de 1,87 milliard d’euros. Ses profits de 2016 seront inférieurs aux objectifs. La cause ? Le motoriste peine à faire fructifier ses services, autrement dit tous ses revenus issus de la maintenance et de l’entretien des moteurs.

les Emirats commandent 60 Rafales

Ibrahim Nasser Al Alaoui, le chef de l’Armée de l’Air émiratie, a confirmé que son pays était entré dans la dernière phase de négociation avec le groupe Dassault pour l’achat de 60 Rafale. Après l’Egypte (24 appareils), le Qatar (24 unités) et l’Inde (36 appareils), les Emirats arabes unis seraient la quatrième et plus grosse commande pour l’industriel français.

 

Volkwagen paye son erreur

La facture du scandale Volkswagen va être salée. Entre 40 et 78 milliards d'euros selon les estimations. Les amendes seront le plus gros poste de dépenses, suivi des frais liés aux rappels et réparations des voitures truquées. Pour trouver les fonds, le groupe allemand compte sur la vente de ses actions chez Suzuki et la baisse des investissements. Les analystes jugent plausibles que Volkswagen se débarrasse de l’une de ses marques pour financer une partie des dégâts.

Macron présente Noé

Le ministre de l'Economie a dévoilé le 9 novembre les grandes lignes de sa stratégie pour les nouvelles opportunités économiques, baptisée #Noé. Une première série de mesures devrait être présentée mi-décembre tandis que le projet de loi devrait être déposé en janvier en conseil des ministres, pour les mesures qui relèveront du législatif. "Ces changements, ce n’est pas le gouvernement dans son coin qui peut les penser seul", a jugé Emmanuel Macron lors de la présentation.

La chimie, en tête des secteurs innovants

Sur les 100 entreprises les plus innovantes au monde selon Thomson Reuters, les chimistes sont en tête et font jeu égal avec l’industrie des semi-conducteurs et des composants électroniques. La percée des chimistes s’explique notamment par leur rôle croissant dans le développement de médicaments, l’alimentation et l’agriculture.


Parachutes dorés impossible à encadrés

Michel Combes, Christopher Viehbacher, Bruno Lafont... Les parachutes dorés se sont multipliés cette année. L'Autorité des Marchés Financiers (AMF) analyse dans son rapport 2015 sur "le gouvernement d'entreprise et la rémunération des dirigeants" ces trois cas. Elle dénonce l'impuissance du code de l'Afep-Medef pour encadrer ces rémunérations.

 

L'A330neo dévoilé

Airbus a publié lundi 9 novembre deux visuels présentant son nouvel A330neo. L'appareil adopte le même cockpit "lunettes de soleil" et les sharklets (les ailerettes placées au bout des ailes) que l'A350 XWB. A l'intérieur, le plafond de la cabine sera équipé d'un éclairage LED innovant permettant de varier à volonté les couleurs et l'intensité lumineuse.

 

Retrouvez les 10 actus de la semaine sur L'Usine Digitale.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle