Electronique

Kioxia lance une mémoire flash 3D à 112 couches

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le japonais Kioxia annonce sa prochaine génération de mémoire flash 3D superposant 112 couches d’information, contre 96 pour sa génération actuelle. Elle sera commercialisée en capacité atteignant 1 térabit.  

Kioxia lance une mémoire flash 3D à 112 couches
Mémoire flash 3D à 112 couches de Kioxia
© Kioxia

Le japonais Kioxia (ex-Toshiba Memory Corp) annonce le développement de sa nouvelle génération de mémoire flash 3D à 112 couches d’information. Elle est déjà disponible en des échantillons de 512 gigabit pour des applications comme les mobiles, les réseaux 5G, l’intelligence artificielle ou les véhicules autonome. Sa production de série est prévue dans les usines de Kioxia à Yokkaichi et Kitakami, au Japon, pour des capacités atteignant 1 térabit.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte