Kem One investit en France

Partager
Kem One investit en France

En toute discrétion, le numéro 2 européen du polychlorure de vinyle (PVC) investit. Ici, en France. Kem One mène d'ailleurs de front plusieurs projets. Des efforts qui n'ont pas échappé à l'Union européenne. Le 19 février, la Banque européenne d'investissement (BEI) a accordé à Kem One un prêt de 50 millions d'euros afin de l'aider au financement de ses investissements dédiés à la modernisation de ses actifs industriels, et à l'innovation. La BEI précise que le prêt s'inscrit dans le cadre du Plan Juncker pour soutenir les investissements stratégiques des entreprises de taille moyenne. Ce coup de pouce européen est attribué pour deux projets distincts de Kem One. D'un côté, pour celui de construire un terminal d'éthylène à Fos-Sur-Mer (Bouches-du-Rhône), de l'autre pour la mise au point de résines de plus grande spécialité.

Sur le premier point, Kem One vient d'enclencher une étape déterminante. Fin janvier, l'ingénieriste espagnol Sener a dévoilé avoir signé un accord avec le groupe pour mener un consortium avec l'ingénieriste français Tissot. Sener sera en charge de l'ingénierie, de la fourniture des équipements et de la construction du terminal de stockage et de regazéification. Tissot sera plus spécifiquement en charge de la construction du réservoir, d'une capacité de 30 000 m3. Les travaux devraient démarrer au second semestre 2019, et la mise en service est programmée pour 2021. Ce projet est stratégique pour Kem One car il doit sécuriser ses apports en éthylène pour ses productions de PVC. Le groupe a encore en tête l'incendie sur le complexe pétrochimique de Naphtachimie (coentreprise Total/Ineos) en 2015, qui avait entraîné un arrêt des productions d'éthylène et la paralysie de la plateforme chimique (CPH n°719). Au total, Kem One va investir environ 80 M€ pour ce terminal, soit un peu plus que les 70 M€ initialement envisagés (CPH n°838).

Sur le front de la R&D, le groupe s'active sur le développement de résines PVC de plus haute performance, à meilleure valeur ajoutée. Les efforts concernent avant tout le PVC émulsion, qui trouve des applications dans les revêtements de sols, les mastics pour l'automobile, les joints, mais aussi les tissus enduits. L'autre axe prioritaire porte sur le PVC surchloré, spécialité supportant très bien la chaleur, avec des applications dans l'eau chaude sanitaire, les profilés exposés à la chaleur, les fenêtres de toit, ou encore les sprinklers incendie.

Mais les investissements de Kem One ne s'arrêtent pas à ceux soutenus par la BEI. Au printemps 2018, le groupe avait dévoilé une enveloppe probable de 300 M€ pour les quatre ans à venir. Ce qui concernait déjà le projet de terminal à Fos. Deux autres projets sont en fait en cours. Des études d'ingénierie viennent d'être lancées pour la conversion des électrolyses du site de Fos. Ce dossier était déjà sur la table, et consisterait à convertir non seulement l'électrolyse à diaphragme, mais également celle à membrane, pour des procédés membranaires encore plus performants. L'an dernier, Kem One évoquait un investissement de l'ordre de 80 M€ également. Le calendrier n'est pas encore déterminé. Le second projet porte sur la modernisation des unités sur son site de Balan, dans l'Ain. Le groupe y remplacera les réacteurs les plus anciens de polymérisation PVC. Le projet devrait être mené cet été.

Le solde des investissements sera réparti entre plusieurs projets de modernisation sur différents sites. Tout n'est pas encore arrêté. Sauvé in extremis de la liquidation fin 2013, et sorti avec six ans d'avance de sa procédure de redressement judiciaire (CPH n°838), Kem One confirme qu'il va mieux et qu'il continue d'aller de l'avant.

Sujets associés

NEWSLETTER Chimie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

Nouveau

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Chimie, laboratoires et santé

Armoire à pharmacie 2 portes économique

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - IN'LI

Mission d'assistance au suivi des contrats de maintenance des ascenseurs et portes automatiques de la société in'li

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS