[Itw management] "L'employabilité, ce sont des compétences et des comportements" rappelle Jean Pralong

Chercheur à l'EM Normandie, Jean Pralong vient de publier "Employability in real life", dans lequel il revisite la notion d'employabilité. Souvent ramenée aux compétences, la notion est beaucoup plus vaste. A l'ignorer, les politiques qui visent à l'améliorer risquent de rater leur cible.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Itw management]
Jean Pralong dirige la chaire Compétences, employabilité et décisions RH de l'EM Normandie.

L'Usine Nouvelle - Pour quelles raisons en êtes-vous venu à vous intéresser à la question de l’employabilité ?
Jean Pralong
- Nous sommes à un tournant. Dans quelques mois, quand l’euphorie du retour à une vie normale va s’atténuer, en espérant que les variants de la Covid nous laissent en paix, une crise économique importante va arriver. Pour le moment, son ampleur reste inconnue. Une des questions qui se posera alors est celle des gens qui vont devoir changer de métier, soit parce que leur secteur évolue et qu’il faut s’adapter aux nouvelles compétences nécessaires comme dans l’automobile, soit parce que leur entreprise va disparaître purement et simplement pour des raisons de solvabilité, de solidité financière ou de caducité de leur modèle économique…. Depuis plusieurs décennies la clé de voûte des politiques économiques dans ce cas est de favoriser l’employabilité des personnes.

C’est une préoccupation de l’Etat et de ses agents comme Pôle emploi, des syndicats patronaux et de salariés. J’ai donc voulu creuser ce qu’on entendait par employabilité et vérifier ce qu’elle était vraiment. L’idée qui prévaut est que l’employabilité est un ensemble de caractéristiques personnelles. Il n’en est rien, ou pour être plus précis, l’employabilité c’est plus compliqué que cela.

C’est-à-dire ?
Parler de compétence ne suffit pas. L’employabilité ce sont aussi des comportements. Par exemple, c’est la capacité à aller rechercher les bonnes informations, à s’associer avec un ou plusieurs collègues pour monter un projet… Il y a des gens plus ou moins employables parce qu’ils savent où chercher un emploi. Pour de nombreux acteurs, l’entreprise identifie des compétences car il y a une réalité objective du poste de travail. C’est l’idée selon laquelle, quelle que soit la personne employée, dès lors qu’elle possède les compétences identifiées elle ferait la même chose. Dans cette optique, l’accès à l’emploi est une course : tout le monde a lu la même annonce et certains finiront en tête parce qu’ils ont su mettre en avant leurs compétences (c’est-à-dire leur employabilité). Mais le but est de savoir comment ils utilisent ces compétences pour en faire un argument de vente de leurs parcours.

D’où les deux formes d’employabilité que vous mettez en évidence, l’employabilité interne et externe ?

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement