Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Issue en vue pour la pénibilité

Cécile Maillard ,

Publié le

Issue en vue pour la pénibilité
CPME et CDFT sont en discussion sur le compte pénibilité.

François Asselin se démène pour « sortir par le haut » du dossier de la pénibilité, et le fait savoir. Le président de la Confédération des PME (CPME) a parlé un peu vite en affirmant qu’il avait trouvé un accord avec la CFDT et Force ouvrière, les contacts étant informels et récents. Mais pour la première fois, l’organisation patronale la plus opposée au dispositif et le syndicat qui y est le plus attaché se parlent. « On est encore loin d’un accord », nuance Hervé Garnier (CFDT). La CPME souhaite libérer les employeurs de leur obligation de mesurer l’exposition de leurs salariés à la pénibilité. Pas de souci avec les quatre premiers facteurs (travail de nuit, en équipe, en milieu hyperbare, répétitif). Pour les six autres, elle souhaite que chaque branche professionnelle identifie les métiers pénibles ; les salariés qui les occupent bénéficieraient d’une visite médicale, le médecin du travail attribuant les points de pénibilité. Une des ordonnances de septembre réformera le dispositif, la ministre du Travail précisera ses intentions dans les prochaines semaines. Le dispositif proposé par la CPME pourrait être conservé pour les seuls critères « ergonomiques » (vibrations, postures, charges lourdes).

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus