Technos et Innovations

Intégrer la biométrie

Publié le

Dossier Nouvelle voie pour sécuriser une transaction ou un échange d'informations sur Internet : la mesure de paramètres physiques des individus, une technique utilisée dans des applications de contrôle d'accès.

Intégrer la biométrie

Sommaire du dossier

Code d'accès, mot de passe, signature électronique, les moyens se multiplient pour s'assurer de l'identité de son interlocuteur sur le Web. Mais, pour franchir la première étape d'une transaction sécurisée, la procédure peut devenir trop contraignante (pour le grand public), ou se révéler encore trop peu fiable (quand l'information est sensible). C'est pourquoi les spécialistes du commerce électronique et de la sécurité, en particulier les fabricants de cartes à puce, commencent à intégrer la biométrie dans leurs produits. Champ d'application ? " L'usage de la biométrie peut-être intéressant dès qu'un échange d'informations a un caractère confidentiel ", affirme Gaëlle Descormiers, responsable du marke- ting pour l'e-business chez Oberthur Card Systems. Et de citer le secteur de la défense, mais aussi les sociétés d'audit, les notaires... En mesurant les traits du visage, la forme de la main, les caractéristiques de l'iris ou d'une empreinte digitale, la biométrie permet d'identifier l'internaute d'une manière quasi indiscutable. La reconnaissance d'empreinte digitale, nettement plus conviviale , est la plus mûre et la moins chère des technologies biométriques. Elle est d'ailleurs plébiscitée par les premières expériences. Oberthur a récemment présenté la carte AuthentIC, une carte à puce qui contient aussi l'empreinte de référence du possesseur. Le lecteur de carte " lit " l'empreinte du doigt et la compare avec la référence stockée sur la carte. Bull, autre fabricant de cartes à puce, s'est associé au californien Biometric ID pour faire lui aussi la démonstration (au dernier Comdex) du couplage carte à puce-reconnaissance d'empreinte digitale. Le commerce électronique est bien sûr un débouché énorme pour ce type de technologie. Intershop, allié à l'allemand BrainTrust Marketing, propose une solution de reconnaissance d'empreinte pour identifier les acheteurs sur un site. L'empreinte mesurée est transmise, cryptée, au serveur, qui la compare à l'empreinte de référence. Les idées ne manquent pas pour améliorer la convivialité : ING Direct, un banquier en ligne canadien, va fournir à ses clients un système de reconnaissance d'empreinte logé... dans la souris du micro-ordinateur !

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte