Innovation : les 5 leçons de la méthode Dyson

James Dyson, c'est un peu le "Steve Jobs" de l'électroménager. A force de persévérance et d'abnégation, l'ingénieur anglais a réussi à innover dans un secteur mature : les aspirateurs. Avec le succès qu'on lui connaît. Une réussite qui ne doit rien au hasard mais tout à des convictions fortes. Petite revue de sa philosophie de l'innovation en 5 conseils.

Partager
Innovation : les 5 leçons de la méthode Dyson
James Dyson ? C'est un peu le

James Dyson ? C'est sans conteste une des figures les plus marquantes dans le domaine de l'entreprise et de l'innovation. Avec Steve Jobs ou Elon Musk (patron de Tesla Motors et Space X ), l'inventeur de l'aspirateur sans sac , sèche main ultra-rapide ou du ventilateur sans pale marque ce début de XXIème siècle. Chacun des produits qu'il met au point ont cette ambition de simplifier la vie de ses utilisateurs, de leur apporter un réel avantage compétitif. Un succès qui ne doit rien au hasard mais tout à sa manière de développer ses innovations. Comme il aime à la rappeler au fil de ses interviews (qui ont permis de construire cet article), l'innovation n'est pas une formule magique mais un mélange de créativité et de rigueur où une idée se transforme, par itération successive, en innovation. Découvrez la méthode Dyson pour créer de (vrais) produits de rupture.

1. Restez naïf

"N'écoutez pas les experts ! Les experts savent à l'avance pourquoi une idée est saugrenue. Et c'est là le problème. Comme ils le savent à l'avance, ils n'explorent pas cette voie. Or on innove vraiment quand on reste naïf, innocent, et qu'on ose tester des idées saugrenues. Ce sont d'elles que viennent les vraies innovations. N'importe qui peut devenir un expert en n'importe quoi en six mois, hydrodynamique pour les bateaux ou les systèmes cycloniques pour aspirateurs."

2. Chérissez l'erreur

« J'ai fait 5127 prototypes de mon moteur d'aspirateur sans sac avant de trouver le bon compromis. Ce qui veut dire que j'ai échoué 5126 fois. Mais j'ai appris de chacun de ces échecs. Et ce sont eux qui m'ont permis de trouver la solution. Donc, je ne me soucie pas de l'échec. J'ai toujours pensé que les écoliers devraient être notés en fonction du nombre d'échecs qu'ils ont eu. L'échec, c'est la clé du succès... Les succès sont faits d'erreurs l'échec à 99%.

3. Ne dédaignez pas ce qui n'est pas glamour

"A une époque où les succès fulgurants d'entreprises numériques comme Facebook sont légion, le labeur de base est un peu méprisé. La soi-disant "high-tech" a tendance à tirer à elle la couverture de la modernité. Or, dans la bonne vieille industrie manufacturière, la high-tech est partout ! Il y a des logiciels dans nos aspirateurs, par exemple, et un de nos moteurs était équipé d'un oeil électronique capable de réaliser 6.500 contrôles à la seconde. Disons que les jeunes sont actuellement attirés par l'univers des jeux vidéo et des applications, qui donnent l'impression de pouvoir gagner beaucoup d'argent très rapidement. Mais la "vraie" technologie est un peu dédaignée, c'est dommage car l'industrie du "hardware" croît plus rapidement que celle du software ! Et tenez, prenez Apple, l'entreprise high-tech par excellence: c'est d'abord et avant tout un fabricant de hardware avec ses iMac, ses iPods, iPhones, iPad...

4. Redoublez d'effort chaque année

"Je dirais que les produits nouveaux, ceux qui ont été créés il y a moins de deux ans, représentent environ les deux tiers de notre chiffre d'affaires. Dans notre industrie, si vous ne doublez pas votre budget R&D tous les deux ou trois ans, rapidement, vous n'êtes plus compétitif. Nous dépensons actuellement environ 80 millions de livres par an en R&D (100 millions d'euros), et nous venons de signer des partenariats avec l'université de Cambridge, où nous avons créé un Centre de recherche où des ingénieurs pourront construire des prototypes, et le l'Imperial College, où nous avons créé un centre de recherche sur les systèmes de vision, utilisés notamment par les robots."

5. Persévérez

« Il n'y a pas de succès instantané. Les vraies réussites exigent des années d'efforts soutenus. Ce fut le cas avec moi. Nous, êtres humains, voulons toujours créer quelque chose de nouveau à partir de rien, sans recherche, sans de longues et difficiles heures de labeur. Mais cela n'existe pas. Il n'y a que la persévérance, la ténacité qui vous permettent de réussir. »

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Responsable activités chez Aibus site de St Nazaire F/H

Safran - 20/01/2023 - CDI - Saint-Nazaire

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - ERILIA

Construction de 46 logements collectifs à Morières-les-Avignon (84)

DATE DE REPONSE 28/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS