Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'usine Agro

[Infographie] Nestlé, Danone et Lactalis, toujours leaders mondiaux des produits laitiers

Franck Stassi , ,

Publié le

Infographie Si la hiérarchie varie par rapport à la précédente édition, le Top 3 des géants mondiaux des produits laitiers établi par Rabobank reste sans surprise.

[Infographie] Nestlé, Danone et Lactalis, toujours leaders mondiaux des produits laitiers © Stéphan Larroque poursudtouraineactive.com

Nestlé reste le premier acteur mondial des produits laitiers dans le monde, estime Rabobank dans la nouvelle édition de son Top 20 annuel. Le géant suisse de l’agroalimentaire a réalisé en 2016, selon les calculs de la banque néerlandaise, un chiffre d’affaires de 21,7 milliards d’euros sur cette activité. L’entreprise va se recentrer sur ses gammes de produits en forte croissance, dont la nutrition infantile, sous la pression de l’un de ses actionnaires.

Danone (16,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires estimés) se hisse pour sa part au deuxième rang de ce classement, prenant la place de Lactalis (16,3 milliards de chiffre d’affaires), en troisième marche du podium. Ces calculs ont été effectués avant l’annonce, par Lactalis, du rachat de l’entreprise américaine Stonyfield (370 millions de dollars de chiffre d’affaires en 2016) à Danone, qui a dû s’en délester pour acquérir WhiteWave, une entité spécialisée dans les produits d’origine végétale et biologiques. Le bio est aussi dans les petits papiers de Lactalis, l’entreprise mayennaise n’hésitant pas à rappeler que ce segment représente 20% à 25% de ses volumes.

 
Top 10 Produits laitiers - Chiffre d'affaires en milliards d'euros
Create bar charts

Recul global du chiffre d'affaires

En réalisant son classement, Kevin Bellamy, l’analyste chargé des produits laitiers chez Rabobank, n’a pas fait entrer de nouvelles entreprises à son palmarès. "La reprise des prix des produits laitiers en 2016 est intervenue trop tardivement pour se refléter dans le chiffre d'affaires combiné des 20 premières entreprises, qui, en 2016, a diminué de 1,6% sur l'année, et 14,4% en dollars américains depuis 2014 (-1,3% et + 2,7%, respectivement, en euros), en raison de la baisse significative des prix du lait intervenue sur cette période et de la faible demande mondiale", explique-t-il aussi.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus