Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Infographie] La France, championne de la mixité des conseils d'administration

, , ,

Publié le

[Infographie] La France, championne de la mixité des conseils d'administration
Les dirigeantes et expertes rassemblées à Davos
© Capture d'écran WEF

La France est-elle sexiste ? En tout cas pas dans les conseils d’administration du CAC 40, sorti du "old boys’club". Notre pays est désormais en tête des grands pays de l’OCDE, grâce à la loi Copé-Zimmermann (2011) qui imposait 40 % de femmes dans les conseils des grandes entreprises en 2017.

Pourtant, à l’exception des États-Unis, les autres pays ont aussi décidé d’agir soit par la loi, soit par la "soft law" des codes de gouvernance. Mais de manière moins volontariste. L’Italie, par exemple, a imposé la présence d’un tiers de femmes en 2015. Elle reste aujourd’hui bloquée à peu près à ce niveau. L’Allemagne imposait 30 % de femmes en 2016 avec un objectif de 40 % en 2020. Son Dax 30 est hors des clous.

Selon Agnès Touraine, présidente de l’Institut français des administrateurs, "l’explication est simple, on applique ou pas aussi en fonction du régime de sanction". En France, la perspective du gel des jetons de présence de tous les administrateurs et l’annulation des nouvelles nominations au sein du conseil ont joué, tout comme la médiatisation des mauvais élèves, vite rentrés dans le rang.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle