Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[INFOGRAPHIE] Découvrez les prévisions d’activité de 36 secteurs dont le vôtre...

, ,

Publié le

Infographie Pour 2016, les prévisions d’activité sont très contrastées selon les experts de la banque LCL. Mais plutôt bien orientées pour les filières industrielles. En forte dynamique : l’aéronautique, l’automobile et les industries pharmaceutiques. En revanche la sidérurgie et les travaux publics ne redresseront pas la tête contrairement au bâtiment qui devrait sortir de son marasme. 

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Les experts économiques de LCL viennent de livrer leurs prévisions économiques pour 2016. Les signaux sont bien orientés pour les secteurs industriels. 

Premier constat, le secteur le plus dynamique, avec une hausse de volume prévu de 5,5 %,  est celui du "travail temporaire". Son caractère d’indicateur avancé porte à l’optimisme pour de nombreux secteurs de l’industrie qui y ont recours.

Toujours bien orientées comme l’année dernière l’aéronautique (+ 4 %) et l’automobile (+ 4 %) dont la production française devrait "bénéficier de la reprise du marché européen", selon la note de LCL.  

Parmi les autres secteurs importants pour l’économie française, la pharmacie devrait progresser de 3 % et l’agroalimentaire hors boissons de 0,7 %. Le retournement de tendance est complet pour deux secteurs : le bâtiment et le transport routiers de marchandises.

Espoir pour le bâtiment

Le bâtiment, après trois années de baisse significative devrait en effet voir son activité progresser de 1,5 %. Le secteur sera tiré par la construction de logement neuf (+ 8,5 %) plus que par le non-résidentiel neuf qui continuera de marquer le pas (-6,2 %).

En revanche, les travaux publics ne bénéficieront pas de cette dynamique poursuivant une cinquième année de baisse avec un prévisionnel de -4 %.

Le cycle électoral municipal n’est pas favorable à la commande publique et les collectivités locales sont sous fortes contraintes budgétaires. Pour ce qui concerne les autres industries (chimiques, transformation des métaux, mécanique de précision, électroniques) les prévisions courent de +1,5 à +2 %. Une prévision légèrement supérieure à la croissance du PIB Français que la banque estime à +1,2 %.

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle