Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Imprimer en 3D des armes à feu… désormais légal aux Etats-Unis

,

Publié le

Vu sur le web Après trois ans de procès, le texan Cody Wilson a obtenu l’autorisation du département de la Justice des Etats-Unis de mettre à disposition des internautes des fichiers 3D de composants d’armes à feu imprimables en 3D, raconte le magazine Wired. 

Imprimer en 3D des armes à feu… désormais légal aux Etats-Unis
Le pistolet "The Liberator" imprimé en 3D créé par le Texan Cody Wilson.
© CC

"L’ère des armes téléchargeables peut officiellement commencer". C’est avec ce message glaçant que Cody Wilson, citoyen américain Texan, annonce sur son site web sa victoire juridique. Le département de la Justice des Etats-Unis vient d’autoriser la commercialisation et le partage de fichiers 3D d’armes à feu imprimables en 3D. Un accord obtenu après une bataille juridique entamée en 2015, que raconte le magazine Wired dans un long article.

En 2013, Cody Wilson, qui se définit comme un anarchiste, présente la première arme à feu entièrement imprimée en 3D. Il poste dans la foulée les maquettes numériques des composants de ce pistolet baptisé "The Liberator" sur son site Defdist. En quelques jours, les fichiers sont téléchargés plus de 100 000 fois. Rapidement, le département d’Etat des Etats-Unis (équivalent du ministère des Affaires étrangères) lui demande de retirer les fichiers, invoquant la violation de la loi d’exportation des armes à feu. Cody Wilson ferme son site web, mais revient à la charge deux ans plus tard.

Liberté d'expression

Il attaque alors le département d’Etat des Etats-Unis, l’accusant de bafouer les deux premiers amendements de la Constitution : la liberté d’expression et le droit de porter une arme. "Si le code informatique est un langage, la contradiction constitutionnelle est évidente", avait-il expliqué au magazine Wired en 2015. Argument que le département de la Justice américaine finit par accepter en mai 2018. Cody Wilson s’empresse de rouvrir son site sur lequel il est désormais possible de télécharger des composants de pistolets et d’armes semi-automatique d'un calibre inférieur à 50mm en toute légalité aux Etats-Unis.

Victoire des lobbys pro-armes

La décision a été largement saluée par les lobbys pro-armes américains. "Pendant des années, les lobbys pour l’interdiction des armes à feu ont décrit les fusils semi-automatiques comme des armes de guerre. Cette réglementation montre qu’ils ne sont rien de la sorte", s’est félicité Alan M. Gottlieb, vice-président du Second Amendment association (SAF), dans un communiqué de l’association publié mardi 10 juillet.

Des voix critiques s’élèvent aussi. "Dans le Connectitut et d’autres Etats, nous sommes en train de faire passer des lois pour s’assurer que des armes ne tombent pas dans les mains de personnes dangereuses. Cette réglementation va dans le sens opposé", explique à Wired Po Murray, présidente de l’association pour le contrôle des armes à feu Newtown Action Alliance.  Avoir librement accès à des fichiers 3D d’armes à feu faciliterait la possession d’armes à feu selon elle, y compris pour les personnes mineurs, atteintes de maladie mentale ou condamnées. Autre conséquence possible de cette légalisation : le téléchargement de ces fichiers par des internautes non citoyens américains, et donc pas forcément autorisés à porter une arme.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

12/07/2018 - 07h25 -

D'un calibre inférieur à 50mm ... Avec une arme en "plastique", il y aura plus de mort côté tireur que côté cible.
Répondre au commentaire

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus