L'Usine Auto

Impôts, travail, mobilité, transition écologique… Les points clés de la Lettre aux Français d’Emmanuel Macron

Gaëlle Fleitour , , , ,

Publié le

Entreprises et salariés, que retenir des grandes orientations et questions auxquelles devra répondre le grand débat national lancé par le Président de la République ? L’Usine Nouvelle vous résume les points clés de sa « Lettre aux Français » publiée le 13 janvier.

Impôts, travail, mobilité, transition écologique… Les points clés de la Lettre aux Français d’Emmanuel Macron
Entreprises et salariés, que retenir des grandes orientations et questions auxquelles devra répondre le grand débat national lancé par le Président de la République ?
© Capture vidéo TF1

C’est désormais officiel. Dimanche 13 janvier, le Président de la République a jeté les bases de son "grand débat national" qui se déroulera jusqu’au 15 mars prochain. "Nous allons désormais entrer dans une phase plus ample et vous pourrez participer à des débats près de chez vous ou vous exprimer sur Internet pour faire valoir vos propositions et vos idées", annonce-t-il dans sa "Lettre aux Français". "Dans l’Hexagone, outre-mer et auprès des Français résidant à l’étranger. Dans les villages, les bourgs, les quartiers, à l’initiative des maires, des élus, des responsables associatifs, ou de simples citoyens… Dans les assemblées parlementaires comme régionales ou départementales."

Ses enjeux phares, Emmanuel Macron les rappelle en préambule : "j’ai été élu sur un projet, sur de grandes orientations auxquelles je

demeure fidèle. Je pense toujours qu’il faut rendre à la France sa prospérité pour qu’elle puisse être généreuse, car l’un va avec l’autre. Je pense toujours que la lutte contre le chômage doit être notre grande priorité, et que l’emploi se crée avant tout dans les entreprises, qu’il faut donc leur donner les moyens de se développer. (…) Je pense toujours que l’épuisement des ressources naturelles et le dérèglement climatique nous obligent à repenser notre modèle de développement. Nous devons inventer un projet productif, social, éducatif,  environnemental et européen nouveau, plus juste et plus efficace."

Impôts

"Le premier sujet porte sur nos impôts, nos dépenses et l’action publique". Le chef de l’Etat l’annonce tout de go : pas question de retour en arrière concernant la suppression de l’Impôt sur la Fortune (ISF), malgré la pression d’une partie de l’opinion publique. "Nous ne reviendrons pas sur les mesures que nous avons prises pour corriger cela afin d’encourager l’investissement et faire que le travail paie davantage. Elles viennent d’être votées et commencent à peine à livrer leurs effets. Le Parlement les évaluera de manière transparente et avec le recul indispensable."

Il estime qu’on peut néanmoins s’ "interroger pour aller plus loin. Comment pourrait-on rendre notre fiscalité plus juste et plus efficace ? Quels impôts faut-il à vos yeux baisser en priorité ?"

Travail

Sur les thématiques liées au travail, "l’efficacité de la formation comme des services de l’emploi est souvent critiquée. Le gouvernement a commencé à y répondre, après de larges concertations, à travers une stratégie pour notre santé, pour lutter contre la pauvreté, et pour lutter contre le chômage. Comment mieux organiser notre pacte social ? Quels objectifs définir en priorité ?", se demande le Président de la République.

Transition écologique

Sujet brûlant lié, malgré lui, à la contestation initiale brandie par le mouvement des "gilets jaunes", la transition écologique est aussi un des axes forts du débat. Choix de l’énergie, mobilité, financement, implication des entreprises, organisation à l’échelle locale ou nationale… Les points à régler restent nombreux.

"Comment finance-t-on la transition écologique : par l’impôt, par les taxes et qui doit être concerné en priorité ? Comment rend-on les solutions concrètes accessibles à tous, par exemple pour remplacer sa vieille chaudière ou sa vieille voiture ? Quelles sont les solutions les plus simples et les plus supportables sur un plan financier ? Quelles sont les solutions pour se déplacer, se loger, se chauffer, se nourrir qui doivent être conçues plutôt au niveau local que national ? Quelles propositions concrètes feriez-vous pour accélérer notre transition environnementale ? Comment devons-nous garantir scientifiquement les choix que nous devons faire à cet égard ?", demande Emmanuel Macron dans sa "Lettre aux Français".

Sans oublier l'enjeu de la compétitivité des industriels hexagonaux : "Comment faire partager ces choix à l’échelon européen et international pour que nos producteurs ne soient pas pénalisés par rapport à leurs concurrents étrangers ?"

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte