Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Ils ont fait l'industrie en 2014 : Raphaël Gorgé, la consécration d'une stratégie

, , , ,

Publié le

L'année 2014 a été riche en rebondissements pour l'industrie. Ils ont déclaré leur flamme aux entreprises, ils ont pris les commandes d'une grande entreprise, ils ont décroché d'importants contrats... Qui sont ces personnalités qui ont fait l'industrie en 2014 ? L'Usine Nouvelle leur dédie une série. Aujourd'hui, retour sur Raphaël Gorgé, président de l'entreprise éponyme, qui a reçu le trophée de l'ETI de l'année. Sous son impulsion son entreprise a en effet réalisé au cours des dix dernières années un repositionnement gagnant, de l'équipement automobile à la fourniture de matériels pour la sécurité incendie en milieu sévère, la protection nucléaire et la robotique mobile, industrielle et de défense. L'entreprise se positionne également dans de nouveaux domaines comme les drones et l'impression 3D.

Ils ont fait l'industrie en 2014 : Raphaël Gorgé, la consécration d'une stratégie © Pascal Guittet

Repositionnement gagnant. En 2004, lorsque Raphaël Gorgé prend les commandes du groupe fondé par son père en 1990 sous le nom de Finuchem, il fait le choix de le transformer pour survivre. Alors que le secteur automobile commence à battre de l'aile, le dirigeant décide de sortir de son statut d'équipementier qui représentait l'essentiel de son activité pour se spécialiser dans des domaines de pointe : la sécurité incendie en milieu sévère, la protection nucléaire et la robotique mobile, industrielle et de défense. Un pari gagnant puisqu'en 2013, le groupe Gorgé, son nouveau nom depuis 2009, réalise un chiffre d'affaires de 214,5 millions d'euros avec un bénéfice de 9,12 millions d'euros.

ETI de l'année

Pour saluer ce parcours, L'Usine Nouvelle a décerné au groupe Gorgé le titre d'ETI de l'année lors des Assises de l'industrie organisées le 5 novembre dernier. Symbole de cette réussite dans ses nouveaux domaines de prédilection : l'entreprise française décrochait un mois plus tôt un contrat estimé à 4 millions d'euros pour la fourniture d'une trentaine de portes spéciales pour la nouvelle enceinte de confinement destinée à protéger le sarcophage du tristement célèbre réacteur numéro 4 de Tchernobyl.

Drones et impression 3D

Le groupe Gorgé continue de réaliser des acquisitions pour rester à la pointe de la technologie et se développer dans de nouveaux domaines. Le rachat d'Infotron, un spécialiste des drones hélicoptères à deux rotors utilisés pour des missions civiles ou militaires, place ainsi l'entreprise parmi les rares à pouvoir proposer ce type d'engins capables de transporter des charges de 5 kg dans des conditions difficiles. Enfin, le groupe veut percer sur le marché de la fabrication additive. Sa filiale Prodways procède ainsi au rachat, en 2013, de Phidias Technologies et, en mai 2014, de l'allemand Deltamed, un fabricant de résines photosensibles pour des applications médicales et industrielles. Innovante et présente à l'international avec une activité de plus en plus tournée vers l'export, l'ETI tricolore montre le chemin à suivre à ses compatriotes.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle