Economie

Ils ont fait l'industrie en 2014 : Manuel Valls et sa déclaration d'amour aux chefs d'entreprise

, , ,

Publié le

L'année 2014 a été riche en rebondissements pour l'industrie. Ils ont déclaré leur flamme aux entreprises, ils ont pris les commandes d'une grande entreprise, ils ont décroché d'importants contrats... Qui sont ces personnalités qui ont fait l'industrie en 2014 ? L'Usine Nouvelle leur dédie une série. Premier épisode aujourd'hui, avec la déclaration d'amour du Premier ministre Manuel Valls.

Ils ont fait l'industrie en 2014 : Manuel Valls et sa déclaration d'amour aux chefs d'entreprise © Capture vidéo BFMTV

"J'aime l'entreprise". C'est ce message en forme de déclaration d'amour qu'est venu faire passer le Premier ministre Manuel Valls aux patrons, venus en foule écouter son discours sous la tente plénière de l'Université d'été du Medef, le 27 août. Alors qu'il a remanié son gouvernement la veille, il maintient sa visite à Jouy-en-Josas, pour l'ouverture du grand rendez-vous annuel des chefs d'entreprise. Un symbole important pour les entrepreneurs, comme le souligne Pierre Gattaz dans un tweet :

L'attaque de son discours est claire : "Cessons d'opposer Etat et entreprises. […] Notre pays crève de ces postures, des jeux de rôle auxquels nous sommes tellement habitués. Tout cela nous a fait perdre trop de temps”. Et de poursuivre : "La France a besoin de vous. Ce sont les entreprises qui créent de la valeur, génèrent des richesses".

un déficit d’image à l'étranger

Travail du dimanche, seuils sociaux à négocier, coût du travail trop élevé… “Notre pays souffre à l’étranger d’un déficit d’image”, regrette Manuel Valls. Il promet aux chefs d'entreprise des réformes qui leur permettront de restaurer leurs marges. A la fin de l'allocution, les patrons saluent l'effort et réservent au Premier ministre une véritable standing ovation.  

"On a enfin un discours cohérent, débarrassé des scories politiciennes", s'enthousiasme le président de la fédération des industries mécaniques, Jérôme Franz.  Mais ils attendent des actes concrets du gouvernement.

Lélia de Matharel

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte