Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Ils ont fait l'industrie en 2014 : Jean-Claude Maillard, l’homme qui a fait décoller Figeac-Aero

, , , ,

Publié le

L'année 2014 a été riche en rebondissements pour l'industrie. Ils ont déclaré leur flamme aux entreprises, ils ont pris les commandes d'une grande entreprise, ils ont décroché d'importants contrats... Qui sont ces personnalités qui ont fait l'industrie en 2014 ? L'Usine Nouvelle leur dédie une série. Pour notre sixième épisode, focus sur le PDG et fondateur de Figeac-Aero , Jean-Claude Maillard. L’entreprise sous-traitante aéronautique connaît une croissance à deux chiffres depuis 10 ans, sous la houlette d'un patron déterminé à peser dans le monde de l'aéronautique.

Ils ont fait l'industrie en 2014 : Jean-Claude Maillard, l’homme qui a fait décoller Figeac-Aero © Capture d'écran

Grâce à son expérience d’ingénieur dans le milieu de l’aéronautique, Jean-Claude Maillard crée en 1989, Figeac-Aero, une entreprise spécialisée dans la fourniture de pièces de petites, moyennes et grandes dimensions pour l’aéronautique. En 1994, la petite société, basée dans le Lot, devient un groupe, qui compte aujourd’hui 6 filiales ( notamment Usicap, MTI, R2Meca, Avantis et Mecabrive). Certifiée depuis 2006 par l’Afaq, Figeac-Aero connait depuis une croissance annuelle de son chiffre d’affaires de près de 25% par an.

Même la bonne santé du secteur aéronautique ne peut, qu'en partie, expliquer un tel niveau de croissance. Figeac-Aero et ses 1 300 salariés ont un autre atout : la qualité de leurs équipements. "Nous investissons depuis toujours dans des machines de haute-technologie.", résumait Jean-Claude Maillard au début de l’année. Et une politique financière volontariste ?

"Investir plus, pour gagner plus"

Interrogé sur la politique d’investissements de Figeac-Aero en février 2014, Jean-Claude Maillard répondait : "Nous avions des moyens limités au début mais nous avons impulsé dès 1995 une stratégie d’investissements importants". En effet, le PDG n’a pas lésiné sur les moyens pour le développement de son entreprise avec ces trois dernières années, une moyenne de 20 millions d’euros par an injectés : 18,8 millions d’euros en 2011, 25,5 millions d’euros en 2012 et 23,9 millions d’euros en 2013. "Nous allons maintenir une moyenne de 20 millions d’euros par an pour les prochaines années", prévient d’ores et déjà le patron.

Une stratégie payante, puisque le 28 octobre dernier, le sous-traitant aéronautique Figeac Aéro a annoncé qu’il venait de conclure un contrat de 500 millions de dollars avec le groupe Safran. En effet, c’est à Figeac (Lot) que des éléments des moteurs avions de nouvelle génération Leap de Snecma (groupe Safran) seront fabriqués.

Un partenariat qui laisse entrevoir de nouvelles perspectives en termes d’emplois et de croissance pour 2015. Pour l’année 2013, Figeac-Aero a publié un chiffre d’affaires de 137 millions d’euros, contre 29 millions d’euros dix ans plus tôt. Jean-Claude Maillard entend bien poursuivre son expansion : "Nous allons multiplier par deux notre chiffre d’affaires d’ici le début de l’année 2018."

Wassinia Zirar

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle