"Il va y avoir une déformation sectorielle de l'économie", selon l'économiste Patrick Artus

Le chef économiste de Natixis Patrick Artus vient de publier "40 ans d’austérité salariale", (éditions Odile Jacob). Il revient sur les conséquences de cette politique et décrypte les enjeux de sortie de la crise économique actuelle.

Patrick Artus est le chef économiste de Natixis.

L'Usine Nouvelle. - Comment mettre fin à l’ "austérité salariale", la stagnation des salaires réels, que vous relevez dans les pays de l’OCDE depuis plusieurs décennies ?

Patrick Artus. - Le capitalisme néolibéral a déformé de façon colossale le partage des revenus : les salaires ne progressent que de 40 % de la productivité et non plus à son rythme. C’est aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Japon que cette déformation est la plus violente, ou en Espagne depuis dix ans. L’Allemagne l’a connue avec les réformes Schröder, mais corrige ce mouvement depuis deux ou trois ans. Avec des salaires faibles, la demande des ménages l’a été aussi. Pour la soutenir, on a créé de la dette privée, en poussant les ménages à s’endetter (le modèle américain, qui a conduit à la crise des subprimes), et de la dette publique, par de la dépense sociale. C’était possible parce que, sans inflation, les taux d’intérêt étaient très bas. On peut très vite sortir de l’austérité salariale en augmentant immédiatement les salaires, mais cela va créer de l’inflation et les taux d’intérêt remonteront. Les emprunteurs publics et privés deviendront vite insolvables. Si le démocrate Joe Biden gagne les élections américaines, ce ne serait pas scandaleux qu’il double le salaire minimum : 40 % des Américains n’ont connu aucune progression de leur pouvoir d’achat depuis trente ans, alors que la productivité a augmenté de 2,5 % par an... Mais que fera-t-il de la dette de l’État, qui sera de 130 % du PIB à la fin de cette année ? Pour éviter une crise des dettes, il ne faut pas sortir brutalement de l’austérité salariale, mais étaler ce processus sur vingt ans. Mais quel homme politique est prêt à attendre vingt ans ? Nous ne savons pas faire cette transition.

Comment expliquer que la France ait échappé à cette austérité salariale ?

[...]

 Cet article est réservé à nos abonnés

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - SOGOFIM

Marché global de performance énergétique dans le cadre du décret tertiaire

DATE DE REPONSE 23/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

visuel hors abonnement

SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L'USINE NOUVELLE!

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
Découvrez nos offres