Il faut cibler les baisses de charges sur les seuls bas salaires, selon les économistes du CAE

Le Conseil d’analyse économique préconise dans sa dernière note au gouvernement de supprimer toutes les exonérations au-delà de 1,6 SMIC.

Partager
Il faut cibler les baisses de charges sur les seuls bas salaires, selon les économistes du CAE
Le Conseil d’analyse économique préconise dans sa dernière note au gouvernement de supprimer toutes les exonérations au-delà de 1,6 SMIC.

Pour soutenir la compétitivité de l’industrie, le gouvernement ferait mieux de cibler ses allègements de coûts du travail sur les plus bas salaires plutôt que de chercher à les étendre à des niveaux de rémunération plus élevés. La dernière note du Conseil d’analyse économique (CAE), chargé d'appuyer le Premier ministre, va à contre-courant des revendications des industriels pour une extension des allègements du coût du travail aux salaires médians.

Les économistes Philippe Martin, Thierry Mayer et Yannick L’Horty pointent que les baisses de charges ciblées sur les salaires

médians depuis 2016 - jusqu'à 2,5 SMIC pour le CICE et jusqu'à 3,5 SMIC pour l’allègement de cotisations sociales décidées dans le

pacte de responsabilité - n’ont pas eu l’effet escompté sur l’amélioration de la capacité des entreprises à exporter. La cause ? Une bonne partie des allègements pourrait avoir servi à alimenter l’inflation salariale.

L'industrie bénéficiaire indirecte des allègements sur les bas salaires

A l’inverse, même si l’industrie emploie peu de bas salaires et n’est donc pas a priori la principale bénéficiaire des baisses ciblées proches du SMIC, le secteur est un gros consommateur de services où les employés peu qualifiés sont légion. Résultat : l’industrie profite de façon indirecte des allègements ciblés sur les bas salaires, par ailleurs très créateurs d’emplois, grâce à la baisse des prix de ses prestations de services.

Les économistes recommandent donc au gouvernement de supprimer purement et simplement les allègements de coût du travail existants au-delà de 1,6 SMIC, si les travaux d’évaluation menés par France Stratégie en parallèle confirment l’inefficacité de la mesure. Ceux-ci devraient coûter 4 milliards d’euros en 2019. Pas négligeable, alors que le gouvernement cherche à financer ses mesures de soutien au pouvoir d’achat.

0 Commentaire

Il faut cibler les baisses de charges sur les seuls bas salaires, selon les économistes du CAE

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS