Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Il est comment, François Asselin, le nouveau patron de la CGPME ?

, , ,

Publié le

Séquence émotion, mercredi 21 janvier, au siège de la CGPME où Jean-François Roubaud, après 12 ans à la tête de l’organisation patronale, passait le témoin à François Asselin, dirigeant d’une petite entreprise de charpente-menuiserie, située dans les Deux-Sèvres. Après l’assemblée générale de l’organisation, les responsables se sont retrouvés au rez-de-chaussée pour une cérémonie des vœux et un discours du nouveau président qui a été aussi l’occasion de rendre hommage à l’ancien. Premières impressions sur ce nouveau représentant des PME.

Il est comment, François Asselin, le nouveau patron de la CGPME ? © Twitter/AsselinFasselin

Le nouveau président est un affectif

Il n’a pas lésiné sur les moyens pour mettre en avant le travail et la personnalité de son prédécesseur, avec un film préparé par toute l’équipe de la CGPME (avec le soutien technique d’AG2R). Les patrons réunis ont donc vu Jean-François Roubaud-enfant, Jean-François Roubaud-ado, Jean-François Roubaud-jeune avec des chemises à motifs un peu psychédéliques des années 70, au ski, au golf, à la barre d’un voilier, haranguant la foule avec des cadenas devant Bercy.

Eclectique, la galerie de témoignages vidéo allait de Jean-Pierre Raffarin, en passant par Jean-Claude Mailly, François Fillon, Emmanuel Macron, ses enfants, ses amis d’enfance... En sortant son mouchoir pour essuyer ses larmes, Jean-François Roubaud a déclaré : "vous avez gagné". François Asselin a su partager "son" moment.

Le nouveau président est un littéraire

Tout charpentier qu’il est, pour son premier discours, François Asselin a cité du Montherlant et du Balzac. Le premier à propos des attentats de début janvier en France pour rappeler cette phrase : "Mourir pour une cause ne suffit pas à la rendre juste". La deuxième citation visait une thématique plus spécifiquement PME puisqu’il a affirmé en reprenant Balzac "Les lois sont des toiles d’araignées à travers lesquelles passent les grosses mouches et où restent les petites".  Une phrase issue du roman "La maison Nucingen", qui décrit l’ascension d’un banquier affairiste

Le nouveau président est un homme pressé

A peine nommé, le président a déclaré que l’objectif de son premier rendez-vous avec Manuel Valls serait de décrocher une mission pour favoriser l’emploi dans les PME. Selon lui, le coût du travail est loin d’être la seule question qui entrave l’embauche. La réglementation et les obligations sont aussi de puissants freins, "nous avons une aversion pour les changements incessants de règles", a-t-il déclaré. Que le Premier ministre prête une oreille attentive aux sujets de préoccupations de la CGPME, c’est probable mais il est curieux d’imaginer qu’il puisse confier une mission à un représentant syndical.

Le nouveau président est revendicatif

La tournée en région que François Asselin a réalisée pour mener sa campagne l’a convaincu du bien-fondé des demandes des petits entrepreneurs. En aparté, il a exprimé qu’il souhaitait interroger un certain nombre de règles qui pèsent sur les PME (obligations de formation trop lourdes, obligations de reclassement des salariés en cas de maladie …)

De manière plus générale, il veut remettre sur la table, un taux réduit d’impôt sur les sociétés pour les PME qui réinvestissent leur bénéfice, et une règle d’or pour l’Etat, sur son budget de fonctionnement. Reste à voir son style à l’œuvre. A notre consœur de La Croix, ce chrétien affirmait récemment qu’il ne voulait pas pour l’instant remobiliser sur le compte-pénibilité pour "ne pas rajouter du trouble à la situation, le monde a besoin d’un peu de douceur comme dirait le pape François".

Il faut dire qu’avec deux missions de simplification en cours, dont une co-présidée par un ex-chef d’entreprise, le sujet est déjà bien pris en main.

Anne-Sophie Bellaiche

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle