Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

HySiLabs réinvente le transport de l'hydrogène

Manuel Moragues ,

Publié le

HySiLabs réinvente le transport de l'hydrogène
HySiLabs invente à la fois un hydrure de silicium et sa méthode de synthèse à partir de la silice.
© Wikipedia; G. Vanlede/La Provence

Lucidité et persévérance. Deux qualités – bienvenues dans le monde de l’hydrogène – dont ont fait preuve les deux cofondateurs d’HySiLabs. Et qui se voient récompensées par une levée de fonds de 2 millions d’euros pour amener au stade pré-industriel leur vecteur de transport de l’hydrogène, liquide, stable et sans danger.

Vincent Lôme est doctorant en biotechnologie quand il tombe, à l’université d’Aix-Marseille, sur une réaction catalytique d’extraction de l’hydrogène à partir d’hydrures de silicium. Ce passionné d’automobile en parle à son ami d’études, Pierre-Emmanuel Casanova, alors aux États-Unis pour un master en management de l’innovation. À son retour en 2014, les deux compères parcourent l’Europe pour "tester le marché, raconte Pierre-Emmanuel Casanova [photo]. Nous avons fait notre propre ”due diligence” de la technologie". Convaincus qu’elle peut répondre à la problématique clé du transport de l’hydrogène, ils créent HySiLabs en février 2015 et développent une cellule d’extraction de l’hydrogène au sein du Technopôle de l’Arbois (Bouches-du-Rhône). Les voilà capables d’utiliser les hydrures de silicium coproduits par certains industriels.

Fin 2016, "challengés sur notre modèle par l’accélérateur InnoEnergy", ils décident de créer un véritable vecteur, capable de charger l’hydrogène là où il est produit et de le décharger là où on l’utilise. Forts de 600 000 euros gagnés dans divers concours, ils inventent à la fois un hydrure de silicium – un polymère constitué d’atomes de silicium liés chacun à deux atomes d’hydrogène – et sa méthode de synthèse à partir de la silice. Avec 2 millions d’euros et 5 recrutements – dont eux-mêmes –, ils se donnent dix-huit mois pour être en mesure de lancer la commercialisation de leurs process auprès des industriels producteurs d’hydrogène.

L’innovation

Hydrosil, un vecteur liquide, stable et sans danger de transport de l’hydrogène. Soit un process pour charger à 100 % en hydrogène de la silice – en formant un hydrure de silicium – et un autre pour libérer en totalité et instantanément l’hydrogène chargé.

 

L’opportunité

L’hydrogène est promis à un bel avenir comme "carburant" issu de l’électricité d’origine renouvelable. HySiLabs lève le frein que constitue la difficulté de transport de ce gaz inflammable.

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

22/05/2018 - 20h38 -

Excellent !...Reste maintenant à trouver l'outil de stockage des renouvelables idéal ? Inventeur indépendant je propose une solution innovante contre un partenariat .
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle