Guillaume Pepy annonce des (petites) primes exceptionnelles pour les salariés de la SNCF

Le 17 décembre, le PDG de la SNCF a annoncé des primes exceptionnelles pour 100 000 salariés à la fin de l'année 2018. Guillaume Pepy rejoint ainsi plusieurs dirigeants français qui ont répondu à l'appel d'Emmanuel Macron aux entreprises en pleine crise des gilets jaunes. Le patron du groupe ferroviaire révèle également une estimation de l'impact du mouvement social sur les comptes de la SNCF.

Partager
Guillaume Pepy annonce des (petites) primes exceptionnelles pour les salariés de la SNCF
Le PDG de la SNCF a annoncé des primes exceptionnelles pour 100 000 salariés à la fin de l'année 2018.

La SNCF suit le mouvement. Le lundi 17 décembre, le PDG du groupe ferroviaire a annoncé le versement de primes exceptionnelles à une partie des salariés de l’entreprise pour la fin de l’année 2018. Guillaume Pepy rejoint ainsi plusieurs grands groupes qui ont répondu à l’appel d’Emmanuel Macron. Le 10 décembre, lors d’une allocution télévisée, le président français encourageait les employeurs qui le peuvent à verser une prime exceptionnelle à leurs équipes. Une dotation exonérée de cotisations sociales et d’imposition, afin de répondre à la colère des gilets jaunes.

"On va jouer le jeu de cette mobilisation nationale pour le pouvoir d'achat, puisque dès le bulletin de paie de décembre, les salariés les plus modestes vont recevoir une prime de fin d'année supplémentaire", a déclaré Guillaume Pepy au micro de Radio Classique.

Une mesure à 30 millions d'euros

La prime devrait profiter à près de 100 000 salariés de la SNCF, a précisé le dirigeant. Elle s’élèvera à 400 euros pour tous ceux qui touchent jusqu’à 1,5 fois le SMIC. Pour les employés percevant entre 1,5 et deux fois le SMIC, la prime sera de 200 euros. C'est un peu moins que les 1500 euros annoncés par Total ou 1000 euros promis par Altice, Orange et Iliad. Guillaume Pepy estime cette mesure à 30 millions d’euros pour l’année 2018.

Des dizaines de millions d'euros de pertes liées aux gilets jaunes

Lors de son entretien, le PDG de la SNCF a également décrit l’impact du mouvement des gilets jaunes sur l’entreprise. Guillaume Pepy évalue à “plusieurs dizaines de millions [d’euros]” les pertes liées aux manifestations. “Surtout parce que beaucoup de personnes en région qui viennent d'habitude à Noël à Paris ont renoncé”, explique-t-il. Les samedis 24 novembre, 1er décembre, 8 décembre et 15 décembre, journées de protestations à Paris, l’entreprise ferroviaire a ainsi constaté une baisse de trafic de 7% vers l’Île-de-France.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Logistique et manutention

Rayonnage à deux côtés pour armoires Raaco

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

89 - OFFICE AUXERROIS DE L'HABITAT

Diagnostics techniques immobiliers ( agence nord / secteur 1)

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS