Guillaume Pepy annonce des (petites) primes exceptionnelles pour les salariés de la SNCF

Le 17 décembre, le PDG de la SNCF a annoncé des primes exceptionnelles pour 100 000 salariés à la fin de l'année 2018. Guillaume Pepy rejoint ainsi plusieurs dirigeants français qui ont répondu à l'appel d'Emmanuel Macron aux entreprises en pleine crise des gilets jaunes. Le patron du groupe ferroviaire révèle également une estimation de l'impact du mouvement social sur les comptes de la SNCF.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Guillaume Pepy annonce des (petites) primes exceptionnelles pour les salariés de la SNCF
Le PDG de la SNCF a annoncé des primes exceptionnelles pour 100 000 salariés à la fin de l'année 2018.

La SNCF suit le mouvement. Le lundi 17 décembre, le PDG du groupe ferroviaire a annoncé le versement de primes exceptionnelles à une partie des salariés de l’entreprise pour la fin de l’année 2018. Guillaume Pepy rejoint ainsi plusieurs grands groupes qui ont répondu à l’appel d’Emmanuel Macron. Le 10 décembre, lors d’une allocution télévisée, le président français encourageait les employeurs qui le peuvent à verser une prime exceptionnelle à leurs équipes. Une dotation exonérée de cotisations sociales et d’imposition, afin de répondre à la colère des gilets jaunes.

"On va jouer le jeu de cette mobilisation nationale pour le pouvoir d'achat, puisque dès le bulletin de paie de décembre, les salariés les plus modestes vont recevoir une prime de fin d'année supplémentaire", a déclaré Guillaume Pepy au micro de Radio Classique.

Une mesure à 30 millions d'euros

La prime devrait profiter à près de 100 000 salariés de la SNCF, a précisé le dirigeant. Elle s’élèvera à 400 euros pour tous ceux qui touchent jusqu’à 1,5 fois le SMIC. Pour les employés percevant entre 1,5 et deux fois le SMIC, la prime sera de 200 euros. C'est un peu moins que les 1500 euros annoncés par Total ou 1000 euros promis par Altice, Orange et Iliad. Guillaume Pepy estime cette mesure à 30 millions d’euros pour l’année 2018.

Des dizaines de millions d'euros de pertes liées aux gilets jaunes

Lors de son entretien, le PDG de la SNCF a également décrit l’impact du mouvement des gilets jaunes sur l’entreprise. Guillaume Pepy évalue à “plusieurs dizaines de millions [d’euros]” les pertes liées aux manifestations. “Surtout parce que beaucoup de personnes en région qui viennent d'habitude à Noël à Paris ont renoncé”, explique-t-il. Les samedis 24 novembre, 1er décembre, 8 décembre et 15 décembre, journées de protestations à Paris, l’entreprise ferroviaire a ainsi constaté une baisse de trafic de 7% vers l’Île-de-France.

2 Commentaires

Guillaume Pepy annonce des (petites) primes exceptionnelles pour les salariés de la SNCF

BCh
17/12/2018 17h:14

Comment peut-on donner des primes a des gens qui ont généré des pertes énormes pendant plus de 2 mois avant l'été et qui continuent à travailler quand ils veulent depuis ? Ce n'est pas sérieux. Encore une fois, c'est une prime à la nuisance, pas au travail ! Mais quel pays !

Réagir à ce commentaire
Réaction(s)
Mi
23/04/2019 13h:26

Comment piuvez vous dire de pareilles enormires quand on ne sait pas de quoi on parle .on reflechis avant.un employe sncf touche egalement un smic pour beaucoup d entre eux et il travaille les weekend et jours feries.ils commencent tot le matin avant 5h il faut qu ils soient en route pour leur travail.Beau oup sont mieux payes qu eux en faisant moins alors cessez de raconter des mensonges poyr devaloriser la sncf comme le fait le gouvernement pour pouvoir economiser sur le dos des agents .Ce sont les conducteurs de train les mieux payer mais ils travaillent en decale .il ya beaucoup de personne a la base qui en fait beaucoup pour un salaire entre 1400 et 1700 euro .alors ne dites pas n importe quoiSVP!!

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Nouveau

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Auto et économie circulaire

Auto et économie circulaire

Dans ce nouvel épisode du podcast La Fabrique, Julie Thoin-Bousquié revient sur la prise en compte des enjeux d'économie circulaire dans l'automobile. En toile de fond, l'impératif de...

Écouter cet épisode

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Logistique et manutention

Rayonnage à deux côtés pour armoires Raaco

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

ILIAD

ORANGE

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 06/12/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS