Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Grenoble à l'assaut du quantique

, ,

Publié le

Des chercheurs français veulent dominer la course à l’ordinateur quantique. Le projet QuCube a remporté un financement de 14 millions d’euros sur six ans grâce à un appel à propositions du Conseil européen de la recherche (ERC). Avec ces fonds, trois instituts grenoblois espèrent réaliser un processeur quantique d’une centaine de qubits : l’Institut Néel du CNRS, l’Institut nanosciences et cryogénie (Inac) et le Laboratoire d’électronique et de technologie de l’information (Leti) du CEA Tech. Il s’agirait de l’ordinateur quantique le plus puissant au monde. Celui de Google présenté en mars, baptisé Bristlecone, est numéro un aujourd’hui avec 72 qubits. En novembre 2017, IBM en présentait un de 50 qubits. Assez loin cependant des millions que doit atteindre le quantique pour surpasser l’informatique classique.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle