Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Gérald Darmanin propose d'encadrer les niches fiscales

Simon Chodorge

Publié le

Plutôt que de rétablir l'ISF, Gérald Darmanin propose d'encadrer les "niches fiscales" dans un entretien au Parisien publié le 3 février. Le ministre de l'Action et des Comptes publics propose aussi d'améliorer la transparence sur le coût des services publics.

Gérald Darmanin propose d'encadrer les niches fiscales
Plutôt que de rétablir l'ISF, Gérald Darmanin propose d'encadrer les "niches fiscales".
© Facebook Gerald Darmanin

Dimanche 3 février, le ministre de l’Action et des Comptes publics a suggéré des mesures pour encadrer les “niches fiscales”. Dans un entretien au Parisien, Gérald Darmanin s’oppose au retour de l’ISF (impôt solidaire sur la fortune), dans la lignée du président français. Il évoque en revanche “d’autres sujets”, sur lesquels la fiscalité pourrait évoluer.

"Vouloir taxer encore plus le capital, juste par idéologie fiscale, ça ne [marcherait] pas: ça ne donne même que de la pauvreté et du chômage", juge le ministre.

Soumettre les niches fiscales à des conditions de ressources

Le ministre de l’Action et des Comptes publics propose notamment de diminuer le plafond global de ces avantages fiscaux ou de les soumettre à des conditions de ressources pour qu’elles profitent davantage “aux classes moyennes et populaires plutôt qu'aux plus aisés".

Selon le ministère de l’Économie et des Finances, le coût des “niches fiscales” s’élève à 100 milliards d’euros. Il existerait par ailleurs près de 450 dispositifs d’avantages fiscaux en France. Parmi eux se trouvent l’abattement fiscal des journalistes, la réduction directe d'impôt pour l'achat d'un bien immobilier ou encore la réduction d’impôt pour l’investissement forestier.

Le ministre propose également “"qu'on envoie chaque année à tous les Français le coût réel des services publics qu'ils ont utilisés, sous la forme d'une simulation personnalisée" pour améliorer la transparence sur les coûts des services publics.

Gérald Darmanin reste au gouvernement

Dans son entretien au Parisien, Gérald Darmanin confirme également qu’il reste au gouvernement. La mort de Didier Droart, maire de Tourcoing, le 24 janvier, avait suscité des doutes sur son éventuel départ du gouvernement. Le ministre précise toutefois qu’il sera candidat pour le poste aux élections municipales de 2020.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle