Gecko Biomédical lève 22,5 millions d’euros pour lancer ses adhésifs chirurgicaux

Sa technologie, issue du MIT, est désormais industrialisée. Gecko a procédé à une deuxième augmentation de capital pour lancer les tests cliniques et pour décliner sa plate-forme de polymères synthétiques sur d’autres applications.

La jeune medtech poursuit son chemin vers la commercialisation de ses produits. Gecko Biomédical vient de procéder à sa deuxième levée de fonds pour commencer à décliner sa plate-forme de bio-polymères pour la médecine. Sofinnova Partners et Bpifrance ont investi 22 ,5 millions d’euros et font leur entrée au conseil d’administration de la société.

Gecko avait déjà levé 8 millions d’euros à son lancement en décembre 2013 auprès de CM-CIC Innovation, Omnes Capital et CapDécisif Management. Avec pour ambition d’industrialiser une technologie issue des recherches du Massachussetts institute of technology (MIT). La jeune société a obtenu auprès de la célèbre université américaine la licence d’un portefeuille de six familles de brevets. Deux chercheurs du MIT, les professeurs Bob Langer et Jeff Karp, font partie des cofondateurs de Gecko.

L’argument convaincant
L’équipe de Gecko Biomédical a réussi le passage à l’industrialisation de la technologie, elle va pouvoir développer de nouveaux produits plus rapidement.

Industrialiser la technologie du MIT

"En deux ans, nous sommes passés de la technologie à un produit que l’on peut industrialiser, déclare Christophe Bancel, le cofondateur et président de la société. Nous allons bientôt commencer les études cliniques."

Le premier produit développé par Gecko Biomédical est destiné à la reconstruction de tissus vasculaires dans le cadre des opérations chirurgicales. Les polymères synthétiques et biodégradables permettent aux chirurgiens de rendre les plaies internes étanches. La jeune société revendique une plus grande facilité d’application de ses produits par rapport aux solutions existantes notamment du fait du caractère hydrophobe de son polymère.

"La majorité des produits existants sont issus de protéines humaines ou animales et ils réagissent en milieu mouillé, explique Christophe Bancel. Ils sont donc moins faciles à manipuler." Par ailleurs, l’adhésif de Gecko ne se polymérise que lorsque le chirurgien le décide, par application d’un faisceau de lumière bleue.

De nouvelles déclinaisons prévues

La nouvelle levée de fonds va permettre à Gecko de décliner sa technologie pour d’autres applications, notamment pour la reconstruction osseuse. "L’avantage, c’est qu’il s’agira du même produit, il est donc déjà industrialisé, souligne Christophe Bancel. Le développement peut donc se faire plus rapidement."

L’agenda de la jeune pousse se retrouve donc bien chargé. Au cours du premier semestre 2016, elle va lancer les tests cliniques pour son produit dédié à la reconstruction vasculaire, avec une commercialisation prévue pour le deuxième semestre 2017. En parallèle, les équipes de Gecko travailleront sur les autres applications, qui devraient voir le jour en 2018.

Arnaud Dumas

Gecko Biomédical en chiffres
Chiffre d’affaires : pas encore
Effectif : 14 personnes
Montant de la levée de fonds : 22,5 millions d’euros
Investisseurs : Sofinnova Partners, Bpifrance
Secteur : medtech

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS