François Hollande défend le Pacte Lorraine

François Hollande effectue, ce lundi 24 novembre, sa troisième visite en Lorraine en moins de trois ans. Attendu dans les Grands Bureaux d’ArcelorMittal à Florange, sur le site de la plate-forme publique de recherche-développement sur le recyclage de l’acier Métafensch à Uckange et à l’usine Safran de Commercy (Meuse), le chef de l’Etat ne manquera pas de souligner le respect des accords conclus avec ArcelorMittal et des engagements pris envers la région. Mais la dynamique promise dans le cadre du Pacte lorraine tarde à se concrétiser.

Partager
François Hollande défend le Pacte Lorraine

Florange, un succès gouvernemental ? François Hollande ne manquera pas d’arguments pour défendre cette thèse lors de la visite prévue lundi 24 novembre sur le site mosellan d’ArcelorMittal. L’accord conclu entre l’Etat et le sidérurgiste en décembre 2013, après 18 mois de tourmente sociale et politique, s’avère respecté à la lettre. Le comité de suivi ArcelorMittal a annoncé fin octobre la concrétisation de 143 millions d’euros d’investissements, dont plus de la moitié en cours de réalisation, sur un objectif de 180 millions d’euros. Les 629 postes supprimés suite à l’extinction des derniers hauts-fourneaux mosellans n’ont donné lieu à aucun licenciement ni mutations forcées. Le chef de l’Etat lui-même tient parole en revenant à Florange comme il l’a promis lors de sa visite du 26 septembre 2013.

Métafensch prend forme sur le site du haut-fourneau U4

L’étape prévue sur la future plate-forme de recherche-développement publique sur l’acier d’Uckange rappelle une autre promesse tenue. Annoncé l’an dernier, le projet Métafensch prend forme sur le site du haut-fourneau U4, converti en œuvre d’art et en lieu de mémoire. Ce vestige gigantesque abritera d’ici à 2015 des équipements de pointe qui mobiliseront 50 millions d’euros. Effet d’annonce oblige, les services de la préfecture se montrent peu diserts quant à la nature des six projets de recherche en gestation. Premiers partenaires privés de Métafensch, les représentants de Safran, Derichebourg, Eramet et Asco Industrie détailleront leur engagement à l’occasion de la visite présidentielle. ArcelorMittal, qui détient un centre de recherche-développement de pointe à Maizières-les-Metz, devrait également utiliser les services de Métafensch.

Ratés du Pacte Lorraine

François Hollande aura plus de mal à vanter le succès du Pacte Lorraine annoncé par Jean-Marc Ayrault en juin 2013 dans la foulée de l’après-Florange. Ce dispositif qui doit mobiliser 300 millions d’euros répartis à parts égales entre l’Etat et la Région connaît des ratés depuis son démarrage. Le conseil économique, social et environnemental de Lorraine, qui évalue à 1,07 milliard d’euro l’investissement global réalisé en Lorraine en 2014, ne décompte que 14 investissements - sur un total de 241 - ayant bénéficié d’aides publiques au titre du Pacte, pour un montant de 74 millions d’euros.

La gouvernance "simple et réactive" promise par l’ancien Premier ministre n’est pas au rendez-vous et les chefs d’entreprises se plaignent de la lenteur du traitement des dossiers et du versement des sommes consenties. Le dispositif a néanmoins contribué à mener à bien le projet Safran de Commercy, qui emploie déjà une centaine de salariés et mobilisera un investissement de 90 millions d’euros pour 400 emplois d’ici à 2017. Attendu dans la Meuse, François Hollande ne manquera pas de saluer ce décollage.

Pascale Braun

0 Commentaire

François Hollande défend le Pacte Lorraine

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS