L'Usine Agro

Forte tension dans la filière du lait

, ,

Publié le

Volatilité des cours du lait, contexte international compliqué lié à l’embargo russe et à la baisse des importations de lait en Chine… La situation économique de la filière laitière est préoccupante. La Fédération nationale des coopératives laitière appelle l’Europe à l’aide.

Le monde laitier est de plus en plus volatile avec des cours qui fluctuent et ne sont plus encadrés. Mais si la situation en termes de consommation est bonne, des éléments extérieurs viennent pénaliser le marché mondial. "Deux évènements ont créé de forts déséquilibres pour le marché mondial du lait en 2015 : la Chine et l’embargo russe", confie Dominique Chargé, président de la Fédération nationale des coopératives laitières (FNCL).

Baisse des importations chinoises de 50 %

En effet, la Chine a réduit ses importations de lait de 50 % entre 2014 et 2015, une situation qui s’explique par un sur-stockage effectué en 2014 et une production laitière sur leur territoire, dans une moindre mesure.

Retrouvez la suite de cet article sur le site de LSA

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte