Technos et Innovations

[Ferme connectée] La donnée, enjeu de libre arbitre et de confiance

Marion Garreau , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Les data des objets connectés qui se multiplient dans l’agriculture sont principalement exploitées par les machinistes et les chimistes. Des initiatives se créent pour redonner le pouvoir à l’exploitant.

[Ferme connectée] La donnée, enjeu de libre arbitre et de confiance

Dans la ferme connectée, les données sont partout, sauf dans les mains des premiers intéressés. "Elles sont éparpillées entre de multiples acteurs : les fabricants de matériels, les chimistes, les coopératives, mais très peu restent chez l’exploitant", fait valoir Sébastien Windsor, le président des chambres d’agriculture. Or, qui possède la donnée maîtrise le conseil. "Un fabricant de robots de traite concentre une masse de données que l’éleveur ne sait pas toujours appréhender, illustre Sébastien Windsor. Les exploitants risquent de se retrouver pieds et poings liés à leurs fournisseurs."

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte