Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Ferlim passe les fers à cheval au sur-mesure

, , ,

Publié le

Ferlim passe les fers à cheval au sur-mesure
Ferlim conçoit des fers à cheval sur mesure et ultrarésistants qui améliorent le confort des équidés.
© D.R. Groupe McAlpine/Université du Minnesota

Cette innovation sonne comme une révolution dans le milieu équestre. Créé en 2015 à Limoges (Haute-Vienne) par Anthony de Marcos, cavalier et ingénieur en matériaux, Ferlim conçoit des fers à cheval sur mesure et ultrarésistants qui améliorent le confort des équidés grâce à une couche en céramique déposée sur la partie aluminium. La fabrication est assurée par les laboratoires limougeauds Citra et Ircer. La start-up a développé une grille brevetée pour prendre les empreintes des sabots. "Le maréchal-ferrant la dépose sur chaque sabot, prend des photos et nous les envoie pour lancer la fabrication, explique le gérant. Ce fer améliore la performance du cheval, limitant l’usure anormale qui provoque des blessures".

Son fer amortissant, qui a su convaincre les cavaliers, représente 75 % des ventes. "Jusqu’à présent, on collait une plaque sur le sabot, puis on fixait un fer. Mon produit est directement un fer avec une base en matière plastique renforcée par du métal. Un meilleur amortissement réduit les blessures et améliore les performances, un atout pour les chevaux de saut d’obstacles." Des travaux sont en cours sur une colle naturelle qui remplacerait les colles chimiques. "Les maréchaux-ferrants ne les utilisent pas en raison de leur toxicité, seuls 5 % des fers sont collés". Elle sera lancée dans trois mois grâce à une récente levée de fonds de 35 000 euros.

Un fer connecté est aussi testé par l’Institut français du cheval et de l’équitation. Des capteurs analysent les allures afin d’apporter une correction orthopédique avec une ferrure adaptée. Il est attendu en fin d’année après une seconde levée de fonds, de 300 000 euros. La société de quatre salariés, qui exporte au Qatar et aux Pays-Bas, a réalisé un chiffre d’affaires de 150 000 euros en 2017 et en vise 450 000 cette année.

L’innovation

Des fers à cheval sur mesure et qui durent deux fois plus de temps qu’un fer classique grâce à un revêtement en céramique déposé sur la partie métallique. À la clé, un plus grand confort pour le cheval et moins de risque de blessure.

 

L’opportunité

La France compte 265 000 chevaux – 45 000 sont dédiés au saut d’obstacles – dont s’occupent 170 vétérinaires équins et 1 800 maréchaux-ferrants. Marché équivalent à celui du Benelux.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus